Médiatude

à la une

Qui est Wesleg Nanse, le patron de NAJA TV ?

Par Y.N.
Qui est Wesleg Nanse, le patron de NAJA TV ?

Depuis quelques années, le groupe de média NAJA s’est fait remarquer avec sa boite NAJA production, qui est devenue une des maisons les plus sollicitées du Cameroun pour la réalisation de contenus pour la télévision. Le producteur a même développé une télévision web sur laquelle on peut voir travailler des icônes du monde des médias au Cameroun comme Jean Bruno Tagne et Céline Victoria Fotso. Si Jean Bruno Tagne, directeur général adjoint de l’entreprise semble être le plus connu, il est important de s’intéresser au président directeur général de NAJA, Wesleg Nanse. Il est un entrepreneur de génie qui vit en Allemagne. Médiatude se propose de vous faire une présentation de l’homme.

Homme de l’ombre et discret, Wesleg Nanse est à la tête du groupe NAJA qui compte en son sein NAJA TV, NAJA Prod et NAJA Wedding. Homme d’affaires dans l’âme, il a été l’un des premiers camerounais à se lancer dans le monde industriel en Allemagne. Il a notamment travaillé dans l’importation, l’exportation et la transformation des métaux précieux tels que le rhodium, le platine, le palladium provenant des catalyseurs automobiles. Son entreprise d’import-export a eu pour partenaires des géants de l’industrie chimique allemande tels que BASF ou DOWA. Avant cette entreprise, il s’est aussi fait remarquer dans de grandes entreprises à l’instar de l’agence digitale américaine Crossing basée à New-York, où il a été Consultant affiliate Marketing. Il est aussi passé par le groupe allemand leader européen de l’industrie pharmaceutique et la distribution Phoenix PharmaHandel GmbH &Co. Après ces expériences, il est aujourd’hui réputé en Allemagne dans la création et le développement d’entreprises.

Les rencontres avec Samuel Loe et Jean Bruno Tagne

Produit des universités de Heidelberg et Heilbronn en Allemagne, il en sort avec une formation en ingénierie médicale et se spécialise dans le management des systèmes d’informations. Il a aussi souscrit à plusieurs autres formations en gestion d’entreprise. L’idée des entreprises NAJA et une entrée dans le secteur des médias lui vient de l’observation de la piètre qualité de certains contenus proposés par des médias locaux. Il nourrit alors le désir de produire un contenu de qualité, diversifié et différent de ce que le public a l’habitude de voir. « Nous nous sommes très vite rendus compte que le véritable problème des médias au Cameroun est le manque criard de contenus de qualité. Nous avons essayé d’avoir une approche différente du problème et sommes arrivés à la conclusion que ça ne servait à rien de nous investir en premier pour une énième télévision au Cameroun si nous n’avions pas complètement maitrisé le secteur de la production audiovisuelle qui est un élément clé dans la diffusion. » détaille Wesleg à Médiatude.

Pour nourrir son projet, il décide de s’entourer de professionnels aguerris à l’instar de Samuel Loe, le directeur technique et Jean Bruno Tagne le directeur général adjoint. « La rencontre avec Samuel remonte à environ 12 ans en Allemagne pendant un évènement durant lequel j’ai été impressionné par son parcours et son expérience dans l’audiovisuel. Donc c’était tout naturel de penser à lui en premier lorsque m’est venu l’idée pour NAJA. Jean-Bruno, j’ai eu l’honneur de faire sa connaissance beaucoup plus tard dans les années 2016 lorsque NAJA Production devait co-produire son émission LA GRANDE INTERVIEW avec la rubrique ECCE HOMO lorsqu’il travaillait encore chez Canal 2. » raconte-t-il à Médiatude.

Âgé de 34 ans, Wesleg Nanse est marié et père de 2 enfants. Il nourrit également de nombreuses ambitions en ce qui concerne NAJA. Il espère notamment améliorer davantage la qualité des contenus audiovisuels en mettant un accent particulier sur la jeunesse entreprenante et positive avec sa diaspora. Surprendre positivement les camerounais à travers des programmes originaux et particulièrement intéressants.

Articles Similaires

1 Comment

  • Guy Feugap , 30 mai 2021 @ 1 h 31 min

    Cette œuvre est tout simplement géniale

Comments are closed.