Actualités

La Bad va créer un prix annuel pour les médias africains

L’annonce a été faite par le président de la Banque africaine de Développement le 9 mai 2024 au Kenya, à l’occasion du Sommet des Leaders des Médias.

Même si la date de création n’est pas encore connue, les prétendants au prix, eux, le sont déjà. Au cours de son discours, le président de la Banque africaine de Développement(BAD) a indiqué que le prix annuel qu’il s’apprête à lancer ne récompensera que « les journalistes, les correspondants et les organes de presse qui parlent des réalisations et des progrès de l’Afrique ».

Akinwumi Adesina et son groupe ne seront pas seuls dans l’élaboration de ce projet. Il a assuré que son entreprise « travaillerait avec l’organisation All Africa Media et des institutions financières pour créer ce prix dans le cadre des efforts visant à promouvoir une couverture médiatique plus positive des évolutions enregistrées sur le continent ». Car pour le président de la Bad, les bonnes avancées du continent ne sont pas assez mises ne valeur par les médias.

« L’Afrique doit façonner son propre récit et ne pas dépendre de ce que les autres pensent d’elle ou des perspectives à son sujet, sur ses réalisations et les opportunités qu’elle offre. Les récits positifs sur les opportunités d’investissement en Afrique doivent être bien mis en valeur, car ils ne bénéficient malheureusement pas d’une couverture suffisante, voire pas de couverture du tout, dans les médias occidentaux », relève-t-il.

En plus, pendant son discours, il a également « proposé que la Banque africaine de développement, la Banque africaine d’import-export et toutes les institutions financières régionales mettent des ressources en commun pour soutenir l’émergence d’une société africaine de médias reconnue mondialement qui positionnera les nouvelles de l’Afrique dans le monde. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page