Médiatude

Le SNJC inquiet après la disparition d’Éric Golf Kouatchou

Le SNJC inquiet après la disparition d’Éric Golf Kouatchou

Le journaliste de Canal 2 International et de Cnews en service en France est introuvable depuis quelques jours. Le syndicat national des journalistes du Cameroun y voit une main des « forces de sécurités ». Son président Denis Nkwebo l’a réaffirmé dans un communiqué daté de ce 04 avril qui est parvenue à notre rédaction.

Rentré au Cameroun depuis quelques jours, Eric Golf Kouatchou, correspondant de Canal 2 International en France est introuvable depuis le 02 avril 2020. La nouvelle de sa disparition a créé un tollé sur des réseaux sociaux, alimentant les débats et conversations par toute sorte d’hypothèses. Face à cette actualité, le syndicat national des journalistes du Cameroun n’a pas tardé à mettre pied dans le sujet. Dans un communiqué rendu publique ce 04 avril, Denis Nkwebo, son président annonce cette disparition, et en octroie la responsabilité aux forces de maintien de l’ordre. « Le Syndicat National des Journalistes du Cameroun informe la presse nationale et internationale que Monsieur Eric Golf Kouatchou, journaliste, correspondant de Canal 2 International à Paris, a été enlevé le jeudi 02 avril 2020 à Douala par des éléments de la sécurité non identifiés et conduit vers une destination inconnue » peut lire Médiatude dans ce communiqué.

Face à ce qu’il qualifie « d’acte de séquestration arbitraire », Denis Nkwebo réclame « sa libération immédiate et sans condition sous 48 heures ». Aussi, l’association ne compte pas s’arrêter là, si cette demande venait à ne pas être honorée.  » faute par les autorités camerounaises de donner satisfaction à cette demande, le bureau exécutif national du CNJC fera une annonce irrévocable lundi 06 avril 2020 à 8h précises. »

Un nouveau chapitre probablement, dans les relations déjà ambiguë entre les autorités du Cameroun et le syndicat des hommes de médias.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *