Médiatude

Liberté de la presse: Le Cameroun régresse dans le classement mondial de Reporters Sans Frontières

Liberté de la presse: Le Cameroun régresse dans le classement mondial de Reporters Sans Frontières

Le 15 décembre dernier, Reporters Sans Frontières a livré son classement annuel de la liberté de la presse sur le site www.rsf.org . Le moins que l’on puisse dire est que le Cameroun est plutôt mal logé au regard de sa régression dans ledit classement.

Le Cameroun se serait bien passé de ce rang. L’Afrique en miniature dégringole dans le classement passant de la 131e (2019) à la 134e place de ce ranking annuel avec un score de 43.28. Le Cameroun est le 39e pays africain du classement, loin derrière la Namibie, premier pays du continent et 23e à l’échelle mondiale.

Pour justifier cette place qu’occupe le pays de Paul Biya, l’ONG de défense des droits des journalistes fustige les entraves multiples et diverses à la liberté d’informer. En effet, RSF souligne qu’un climat d’autocensure et de peur freine la liberté de la presse dans le traitement des sujets sensibles à savoir la crise anglophone et la lutte contre les mouvements terroristes.

Pour l’institution, « le nombre pléthorique d’organes de presse souvent mis en avant par les autorités ne suffit pas à assurer un environnement favorable aux médias », ce que l’organisation décrit comme un « pluralisme de façade » .

Pour illustrer les déclarations, RSF se sert d’articles sur les abus subis au fil de l’année, par des journalistes camerounais notamment les violences policières sur des hommes de médias lors des rassemblements de l’opposition. C’était le 22 septembre. Dans la même veine, RSF évoque la mort mystérieuse du journaliste Samuel Wazizi et la détention « arbitraire » de Amadou Vamoulke, ancien directeur général de la CRTV, la chaîne nationale. Il est incarcéré depuis 2016, sans jugement.

Des atteintes à la liberté de la presse au Cameroun, le pays qui fait ainsi « une longue marche en arrière » , selon Reporters Sans Frontières.

Pour ce qui est du reste du classement, l’Europe du Nord peut se féliciter de ravir les marches du podium grâce à la Norvège, la Finlande et le Danemark. On ne peut pas en dire autant de l’Érythrée (178e), le Turkménistan (179e) et la Corée du Nord (180e).

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *