Médiatude

Messapresse va fermer

Messapresse va fermer

C’etait l’une des résolutions du conseil d’administration tenu le 30 novembre 2020. Les actionnaires de Messapresse ont finalement décidé de la dissolution anticipée de l’entreprise et de sa mise en liquidation au cours d’une assemblée générale extraordinaire tenue le 16 décembre 2020.

1.3 milliards de francs CFA, c’est le chiffre évalué des pertes enregistrées par la société Messapresse sur les six dernières années. Il n’en a pas fallu davantage, pour que le conseil d’administration de l’entreprise ne décide de sa liquidation définitive. Les pertes de Messapresse se justifient notamment par le retrait en 2017 du marché de l’entreprise française Presstallis qui ravitaillaient Messapresse en presse étrangère et en financements. Le 21 juillet 2017, Messapresse annonçait déjà la rupture de ses activités. L’entreprise avait opéré un volte face le 10 septembre 2019, sans Cameroon Tribune et d’autres publications locales, qui elles s’étaient trouvées d’autres moyens d’approvisionner leurs lecteurs. Et l’inévitable survint de nouveau, l’entreprise est contrainte de fermer de nouveau.

Le départ de Messapresse n’aura cependant pas une grande incidence sur la presse locale. Depuis quelques années, ekiosque.cm a pris le relai de la distribution de la presse numérique au Cameroun. Déjà, de nombreux journaux ont opérés la migration, assurant ainsi une meilleure distribution auprès de leurs lecteurs.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *