Médiatude

à la une

« Nous demandons aux investisseurs de Lyeplimal de rester concentrer sur Emile Parfait Simb », affirme Anne-Féconde Noah dans Canal Presse

Par G.M.
« Nous demandons aux investisseurs de Lyeplimal de rester concentrer sur Emile Parfait Simb », affirme Anne-Féconde Noah dans Canal Presse

À l’ouverture du débat dominical « Canal Presse » sur Canal 2 International, Anne Féconde Noah, Porte-parole du leader du PCRN, Cabral Libii a tenté de repréciser la pensée de ce dernier. Une certaine opinion l’étiquette comme un des complices d’Émile Parfait Simb dans l’affaire Lyeplimal. Pour la militante du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale (Pcrn), le nom de Cabral Libii dans cette affaire relève « de la diversion » et de la « mauvaise interprétation » de ses propos tenus dans une émission.

L’affaire Lyeplimal qui implique l’ancien journaliste Cabral Libii, a servi de plat d’entrée à l’émission « Canal Presse » dirigée ce dimanche 3 juillet par Michael Tipkio. Invitée à se prononcer sur la question, Anne-Féconde Noah a commencé par indiquer que elle et sa formation politique « sont d’avis que le promoteur de Lyeplimal prenne des dispositions pour tenir ses engagements… » envers ses souscripteurs.   

« Nous comprenons tout à fait que des personnes qui ont travaillé durement, qui ont économisé de leur argent, et qui ont injecté cet argent dans une affaire, dans l’espoir de voir leur investissement rémunéré, qui n’ont pas finalement de retour sur investissement », formule-t-elle à l’entame.

En revanche, poursuit-elle, « ce que nous ne comprenons pas est que le président national, au cours d’une émission de 90 minutes se serait rendu complice », pourtant, il s’était prononcé en 6 minutes sur la question de la cryptomonnaie où il avait plutôt expliqué que « la cryptomonnaie en elle-même était un bon projet, un nouveau mode de paiement qui peut permettre de financer l’économie » comme cela se passe au Kenya, recadre Anne-Féconde Noah. D’après elle, il était question pour Cabral Libii d’attirer l’attention du gouvernement sur la réglementation de ce secteur. Ceci pour « protéger les investisseurs » et « de minimiser les risques ».

Dans la suite de sa mise au point, la porte-parole de de Cabral Libii fait savoir que ce dernier « avait en fait indiqué que monsieur Simb est un génie pour avoir ouvert le débat sur la cryptomonnaie. À aucun moment dans son propos, il ne demande aux gens à aller souscrire. Il dit qu’il faut règlementer. Et je précise ici que lorsque cette émission à eu lieu, il y a déjà une crise entre les investisseurs et le promoteur de Lyeplimal. Il n’a ni aidé, ni facilité les transactions », explique-t-elle.

Elle conclut en invitant les souscripteurs à ne pas se laisser distraire par certaines informations en circulation dans les réseaux sociaux, mais à rester concentré sur Emile Parfait Simb : « Autant nous comprenons la gêne de ceux qui ont perdu leur argent là-dedans, autant nous leur recommandons d’éviter de rentrer dans des bagarre politiques. Parce que ce n’est pas de ça dont il est question. Ils doivent rester concentrés sur le promoteur de Lyeplimal… », suggère-t-elle.

Articles Similaires