Médiatude

Trois journalistes rwandais acquittés après quatre ans de détention

Par L.A.O.
Trois journalistes rwandais acquittés après quatre ans de détention

Trois journalistes de la Web Tv Iwacu Tv ont été acquittés le mercredi 5 octobre 2022, par le tribunal de Kigali, la capitale, après avoir passé quatre années derrière les barreaux.

D’après Rfi, le jeudi 6 octobre 2022, Damascene Mutuyimana, Shadrack Niyonsenga et Jean-Baptiste Nshimiyima avaient été saisis par la police en octobre 2018. Ils étaient poursuivis pour des chefs d’« incitation à l’insurrection et de diffusions de fausses information ».

Leur libération le mercredi 5 octobre, a suscité de la joie chez la représentante pour l’Afrique subsaharienne du Comité pour la protection des Journalistes. « C’est une très très bonne nouvelle, car ces quatre dernières années, c’était dur de garder espoir. Ces journalistes ont été arrêtés il y a quasiment quatre ans et pendant longtemps, ils étaient dans les limbes, en détention en attendant leur procès avec des reports sans fin, des changements dans les accusations. Et le procès n’a commencé que l’an dernier et à la fin, le procureur a requis 22 années de prison ! Donc cette nouvelle de leur acquittement est une excellente nouvelle ! », a confié Muthoki Mumo, à la Radio France international (Rfi).

La dame a par ailleurs fait comprendre à nos confrères français que le combat n’est qu’au tout début. « Un tel dénouement donne de l’espoir forcément, mais en même temps, cet espoir est forcément tempéré. Nous comptons encore au moins quatre journalistes – dont trois youtubeurs – toujours derrière les barreaux au Rwanda. L’un d’eux purge une peine de sept ans de prison. Un autre aurait été torturé, frappé en détention. Donc, il y a de l’espoir, mais il est impossible d’occulter le contexte qui continue d’être difficile pour les journalistes au Rwanda. Et nous n’oublions pas ceux qui sont encore en prison. »