Médiatude

à la une

« Voir une même personne à la tête du pays pendant 30-40 ans je dis non ! », a tonné Xavier Messe dans Abk Matin

Par L.A.O.
« Voir une même personne à la tête du pays pendant 30-40 ans je dis non ! », a tonné Xavier Messe dans Abk Matin

Invité de Abk matin sur Abk radio ce mercredi 14 septembre, Xavier Messè a souhaité voir des changements politiques, tant à l’Assemblée qu’à la tête de l’État.

Xavier Messè À Tiati veut voir de nouvelles couleurs au sein de la politique camerounaise et il l’a fait comprendre à Didier Kouamo, le présentateur de la matinale Abk Matin. « Le démocrate » est exaspéré de voir un même parti politique dominé à l’Assemblée nationale depuis près de « 40 ans », ce qui ne convient pas à « ses convictions ».

« J’ai des convictions. J’aimerais que les choses bougent chez nous. Rester dans une latence, rester dans un système à caractère parti unique pendant 30-40 ans pour moi ça me gêne énormément. J’aimerais voir qu’il y ait quand-même un combat politique au seinl de l’Assemblée nationale d’abord et au sein des partis politiques », a souhaité l’ancien directeur de publication du journal Mutations.

« Le Mrc est le seul parti qui peut faire changer les choses »

De plus, Xavier Messè, après examen, est d’avis que le parti politique qui est à même capable de faire bouger les lignes dans l’État camerounais n’est autre que le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc).

« Quand on regarde l’environnement politique aujourd’hui chez nous, on a l’impression qu’il y a un seul parti politique qui a la capacité de mobiliser les gens, qui a une base solide et qui peut aller aux élections de manières à Inquiéter, à permettre au parti qui est au pouvoir, n’est-ce pas de bouger, de ne pas rester n’est-ce pas sur une position dominante de manière éternelle et ce parti là c’est le Mrc. Et le fait qu’il ne soit pas à l’Assemblée, le fait que ses réunions publiques, ses marches publics soient systématiquement interdites, pour moi ça me gêne parce que je n’ai pas une culture de parti unique. J’aimerais que les choses bougent comme ça se passe ailleurs », a martelé l’ancien cadre du journal L’Anecdote.

« Voir une même personne à la tête du pays pendant 30-40ans, je dis non ! »

À la question de savoir s’il voulait voir un changement d’homme à la tête de l’État, Xavier Messe n’a pas mis longtemps pour donner sa réponse.

« Si vous demandez au démocrate que je suis: “ Est-ce que je m’accommode à voir une même personne à la tête du pays pendant 30-40 ans ? » Je dis non ! Et non ! », a-t-il crié.

Et de poursuivre que : « Ce n’est pas possible. […] il m’est arrivé de diriger certaines structures et à un moment donné, quand j’ai fait 10 ans à la tête d’un organe de presse. J’en avais marre ! Je ne pouvais plus supporter ça pendant longtemps. J’estimais qu’il y a des jeunes gens qui sont derrière moi, et qui ont une autre vision des choses, qui peuvent apporter un sang nouveau. À un moment donné, je peux avoir l’impression que je suis sclérosé. Et si vous prenez une entreprise à une dimension […] à plus forte raison, un État, un État tentaculaire, avec des hommes, des régions, avec des richesses qu’il faut diriger. Lorsqu’une seule personne est restée là pendant 10-15-20-30 ans, je pense que c’est anormal. », a-t-il conclu.

Articles Similaires