Médiatude

A la demande d’Amougou Belinga, Ernest Obama pourrait comparaître libre

A la demande d’Amougou Belinga, Ernest Obama pourrait comparaître libre

Le PDG du groupe l’Anecdote vient de faire une demande au Procureur Général près de la Cour d’Appel du Centre.

« Monsieur le procureur Général, j’ai l’honneur de vous prier de bien vouloir surseoir à la procédure de placement en détention provisoire de Monsieur Ernest Obama, pour des raisons humanitaires, dans l’affaire qui l’oppose à Monsieur Jean Pierre Amougou Belinga, président Directeur Général du groupe l’Anecdote » fait-il savoir dans un courrier qui date du 24 juin.

« Toutefois cette sollicitation n’éteint pas l’action publique que le Ministère public doit poursuivre. Il s’agit tout simplement pour des raisons humanitaires de lui permettre de comparaitre libre. » Rajoute-t-il.

Le PDG du groupe l’Anecdote a-t-il écouté les journalistes ? Nombreux sont ceux qui ont critiqué le mode d’arrestation de l’ex Directeur de Vision 4 et demandé qu’il soit jugé à la régulière. « Si Ernest Obama fait l’objet d’une plainte, qu’il soit régulièrement convoqué et entendu. Qu’il ait la possibilité de se défendre. S’il est reconnu coupable, qu’il purge régulièrement sa peine. Le théâtre qu’on fait souvent jouer la police, la gendarmerie et la justice, fait du Cameroun un État sans loi et sans éthique. Une jungle où l’arbitraire est érigé en mode de vie, la loi et la morale piétinées sous le regard indifférent de ceux qui ont la charge de veiller et de protéger ces vertus qui réglementent notre vie en communauté nationale. » écrivait Xavier Messe.

Ce 25 juin marque la 8eme journée de détention du journaliste de Vision 4 Ernest Obama accusé de détournement et haute trahison par son patron Amougou Belinga, PDG de Vision 4. Selon des informations il devait retourner au parquet ce jeudi. Une journée qui devrait normalement définitivement sceller son sort. Soit comparaître libre ou en détention.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *