Médiatude

Amadou Vamoulke de nouveau face à la Justice

Amadou Vamoulke  de nouveau face à la Justice

Depuis son arrestation le 29 juillet 2016, l’ancien directeur général de la CRTV est maintenu en détention préventive. Alors qu’il vient de passer le cap record de 1600 jours de détention, le journaliste était de nouveau face aux juges ce 15 septembre 2020.

Il a passé onze années à la tête de la CRTV. Durant son passage à la tête de l’audiovisuel publique camerounais, il est accusé d’avoir détourné des fonds publics, non pas à des fins d’enrichissement, mais pour la CRTV selon un rapport officiel. Arrêté en 2016, Amadou Vamoulke est sans jugement depuis 1600 jours. Passé devant les juges 5 fois déjà, son affaire connaît sans cesse des renvois. Pour ses avocats, les accusations portées contre lui n’ont jamais été étayées et révèlent davantage de la manipulation.

Cet avis est partagé par Reporters sans frontières. Selon Arnaud Froger le responsable Afrique de l’organisation, « les rapports qui ont été mandatés dans le cadre de l’instruction et qui disculpaient totalement Amadou Vamoulké ont été dissimulés. On est très loin du droit, on est dans un procès politique, on s’acharne contre l’ancien directeur de la radiotélévision publique camerounaise parce que c’est quelqu’un qui a fait preuve tout au long de sa carrière d’un certain esprit d’indépendance, d’un grand professionnalisme, d’une certaine éthique » avant de continuer : « on a considéré à un certain moment qu’il n’était pas assez loyal envers le régime et on a cherché à l’écarter et l’affreuse machine s’est mise en marche pour le broyer ».

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *