Médiatude

à la une

France : Hapsatou Sy annonce sa démissionne du groupe Canal+

Par G.M.
France : Hapsatou Sy annonce sa démissionne du groupe Canal+

L’animatrice du célèbre programme « Enquête d’Afrique », Hapsatou Sy a annoncé sa démission du groupe Canal+ le 31 aout 2021. Elle s’en va après plus de 10 ans passés dans le groupe.

La chroniqueuse de C8 et de Canal + Afrique, Hapsatou Sy a annoncé mardi 31 août sur ses différentes pages dans les réseaux sociaux, démissionner de toutes ses fonctions au sein du groupe. En substance, elle fait savoir que son départ est motivé par le soutien du groupe à Eric Zemmour.

« Un message pour vous annoncer que je démissionne de toute fonction au sein du groupe Canal +. J’ai rejoint C8 en 2012 ainsi que Canal + Afrique en 2017, j’y ai vécu mes plus belles années télé. Ces derniers temps, j’ai connu de nombreuses épreuves au sein de ce groupe. Je les ai surmontées. Cependant, depuis maintenant 2 ans, je dois affronter des procédures judiciaires contre Eric Zemmour largement soutenu par le groupe qui m’avait pourtant affirmé son soutien et dont le procès aura lieu en septembre 2022, ainsi que deux procès intentés par Thierry Ardisson et dont la prochaine date est ce mois-ci », justifie-t-elle.

Ensuite elle fait savoir qu’après presque 10 ans « de loyaux services », elle a décidé de quitter le groupe à qui elle offrait « l’une des plus belles audiences notamment sur le continent africain » avec son émission « Enquête d’Afrique ».

« Hélas, je me rends compte de jour en jour que la chaîne est devenue une caisse de résonance des thèses extrêmes à l’opposé de mes valeurs et de celles de la majorité des français. Je n’arrive d’ailleurs pas à comprendre le fait qu’un Groupe comme celui de Bolloré fortement enraciné dans le paysage économique Africain continue de se compromettre avec cette tendance qui va à l’encontre de la philosophie d’ouverture et de tolérance du Groupe », conclut-elle.

Dans les faits…

Selon des informations à notre confrère Le Parisien, en septembre 2018, la chroniqueuse avait intenté une action en justice contre Eric Zemmour après qu’il a affirmé que son nom était une « insulte à la France » sur le plateau de Salut les Terriens, animée par l’homme en noir. La scène avait été coupée au montage mais diffusée sur les réseaux sociaux par Hapsatou Sy. Par la suite, elle s’était montrée particulièrement critique envers Thierry Ardisson, le décrivant comme raciste et proche des convictions d’Eric Zemmour, apprend-on.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *