ActualitésReplay

« J’avais demandé à être le porte-parole du MRC, mais on m’a demandé d’aller chez moi…», a confié Sam Sévérin Ango dans LE GRAND SALON, sur Ltm

Sur le plateau de l’émission Le Grand Salon, diffusée le 13 avril 2023 sur La Télévision du Monde (Ltm), le journaliste et nouveau militant du Rdpc est revenu sur quelques points de son passage au Mrc. Il a confié avoir demandé à assurer la communication du parti, en vain.

Face à Joly Koum, Sam Sévérin Ango, a confié, du temps où il était encore partisan du Mrc, avoir voulu être le « porte-parole » et le chef du « secrétariat national à la Communication ». Mais les hauts cadres du Mrc, lui auraient plutôt proposé d’être le chef du bureau régional du parti dans sa région d’origine.

« Mon adhésion au Rdpc, n’est pas liée au Mrc… je n’y suis plus depuis un an… J’ai été reçu une seule fois par Maurice Kamto. J’avais demandé qu’on me nomme porte-parole du Mrc, qu’on me confie le secrétariat national à la Communication, mais on m’a demandé d’aller me battre pour être régional dans ma région d’origine », a déclaré le nouveau militant du Rassemblement du Peuple démocratique (Rdpc, le parti au pouvoir).

En plus, le journaliste a également donné les raisons de son départ du parti sorti deuxième à la présidentielle de 2018. Il a affirmé avoir quitté ce parti « parce que je ne me sentais pas à ma place. J’avais l’impression qu’on ne me considérait pas. »

Pour rappel, depuis son annonce de rejoindre le Rdpc et son adhésion officielle, en mars dernier, Sam Sévérin Ango, qui a passé près d’une décennie au sein de l’Opposition a fait face à une déferlante de critiques. D’aucuns ont estimé qu’il avait rejoint le parti de Paul Biya pour se faire une place au soleil et qu’il avait même été intimidé. Mais, le journaliste qui a martelé qu’il « assume » son choix, a expliqué sur Naja Tv, avoir quitté l’Opposition, « pour des raisons de cœur et de raison ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page