Actualités

Jeune Afrique Media Group veut s’allier aux médias africains

Le groupe de presse panafricain basé à Paris, a annoncé dans un communiqué, sa volonté de créer une alliance des médias africains, ceci dans le but « d’encourager le partage d’expérience et soutenir les médias actifs sur le continent ».

Pour réaliser son projet, Jeune Afrique Media Group nourrit d’abord l’ambition de travailler avec les régulateurs des médias africains afin d’améliorer le paysage médiatique sur le continent. Le groupe de presse souhaite notamment un cadre juridique plus solide pour faire face aux défis liés aux géants de la technologie, au piratage et à l’intelligence artificielle. 

Dans un communiqué, Marwane Ben Yahmed, directeur de publication de Jeune Afrique Media, souligne que le groupe, en tant que « doyen de la presse africaine , s’engage à préserver son héritage tout en s’adaptant à la transformation numérique ». Il souligne également l’objectif commun entre les médias africains et le groupe, qui est « d’ancrer une culture journalistique solide sur le continent, face à la censure croissante et à la propagation des fake news ».

 « Depuis sa création en 1960, Jeune Afrique s’est engagé pour le développement d’une industrie des médias libres et prospères sur le continent, garante de la fiabilité du débat public. Mais nous voulons aller loin en partageant l’expérience acquise dans la digitalisation de notre rédaction avec d’autres groupes de médias actifs en Afrique. Loin d’être concurrents, nous avons intérêt à nous allier pour continuer à élaborer une réglementation qui nous protège des nombreuses menaces qui pèsent sur notre avenir », a-t-il ajouté. 

Jeune Afrique Media Group, depuis sa création en 1960 à Tunis, connaît un succès grandissant, avec un record d’audience de 7 millions de visites mensuelles sur son site en janvier 2024, soit une progression de 30% par rapport à l’année précédente.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page