Médiatude

à la une

Samuel Eto’o aux journalistes camerounais : « Ensemble, nous arrimerons notre football à l’industrie mondiale du sport »

Par G.O. (Stagiaire)
Samuel Eto’o aux journalistes camerounais : « Ensemble, nous arrimerons notre football à l’industrie mondiale du sport »

A l’occasion de la cérémonie de clôture de l’atelier de recyclage des journalistes sportifs et d’imprégnation à la nouvelle politique de la Fecafoot ce lundi 27 juin 2022, le président de la Fecafoot Samuel Eto’o a rappelé l’importance des journalistes sportifs dans la construction du football camerounais.

Placé sous le double patronage du ministère de la communication et du ministère des sports, l’atelier de renforcement des journalistes sportifs et d’imprégnation à la nouvelle politique de la Fecafoot s’est achevé ce lundi 27 juin. Pendant trois jours d’échanges, les journalistes sportifs ont été recyclés par les enseignants, professionnels aguerris du journalisme et les cadres de la fédération camerounaise de football.

Lors de la cérémonie de clôture à l’hôtel Suilaba, présidée par le président de la Fecafoot Samuel Eto’o, l’ancien lion a tenu à rappeler l’importance des journalistes sportifs dans la mise en place et la structure du football camerounais. Dans son propos liminaire, Samuel Eto’o a remercié tout d’abord les journalistes qui ont répondu présent aux dites assises. « Notre sincère gratitude pour avoir répondu favorablement à l’invitation de cet atelier de recyclage des journalistes camerounais ». Pour le numéro 1 de la Fecafoot, la corporation des journalistes sera un acteur important lors de son magistère, « Mesdames et messieurs les journalistes, je place en votre corporation nos espoirs pour une franche collaboration », mettant néanmoins un bémol « Mais attention ! loin de nous l’idée de vous faire les griots », a-t-il rappelé. Comme une réaction à certains observateurs qui estiment que nombreux journalistes se positionnent en griots pour avoir des places pour le Qatar.

Dans cette allocution, le président de la Fecafoot a également rappelé les projets réalisés au cours des 6 premiers mois de son magistère. Il met dès lors son entière confiance aux journalistes qui doivent être des relais des dits projets. « C’est vous qui conduisez le récit de nos progrès, c’est vous qui critiquez nos manquements ».

À la fin des travaux, la cellule de communication de la Fecafoot a tenu à rappeler que les ateliers de recyclage de la sorte seront organisés régulièrement pour redonner au football camerounais toute sa grandeur. Il faut rappeler que cet atelier de recyclage entre en droite ligne avec objectifs présenté lors du projet de campagne de Samuel Eto’o.

Articles Similaires