Médiatude

à la une

Afrik-Inform Tv dément avoir reçu Albert Dzongang en 2016

Par L.A.O.
Afrik-Inform Tv dément avoir reçu Albert Dzongang en 2016

C’est la quintessence d’un communiqué parvenu à notre rédaction le dimanche 19 septembre 2022.

Le directeur délégué d’Afrik-Inform Tv oppose un démenti après la diffusion d’ un article actuellement en circulation sur les réseaux sociaux qui prétend qu’Albert Dzongang, un des cadres du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun a accordé à Afrik-Inform Tv, via le défunt journaliste Louis Roger Nouadje, une interview « en mars 2016 ».

Dans la note dont Médiatude en a eu copie, Éric Ngoule Ewane signale d’emblée que le journaliste Louis Roger Nouadje « de regretté mémoire n’a jamais fait partie du personnel d’Afrik-Inform Tv » et que « notre média créé en 2015 n’a jamais reçu monsieur Albert Dzongang sur l’un de ses plateaux ».

En effet plusieurs journaux en ligne, ont propagé une information selon laquelle, Albert Dzongang avait été reçu sur le plateau de la chaîne. Selon ces médias, durant l’interview qu’il aurait accordé au défunt journaliste Louis Roger Nouadje, l’homme politique aurait dévoilé qu’il n’avait pas « été chassé du Rdpc ». « Je suis le tout premier qui le quitte en étant député et membre du comité central. C’est un acte courageux, qu’il ne faut pas confondre avec le cas de ces ministres qui démissionnent à la veille d’un remaniement », lit-on dans ses propos attribués au conseiller de Maurice Kamto.

Des déclarations qu’Afrik-Inform Tv refoulent également. La télévision basée à Douala a tenu à rappeler à tous « les auteurs de ce fake news » que la propagation de fausses nouvelles est une infraction pénale reconnue par la loi camerounaise, et qui expose les contrevenants à une peine pouvant aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement ferme.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *