Médiatude

Sénégal : Un journaliste sénégalais se paie la tête de Jurgen Klopp

Sénégal : Un journaliste sénégalais se paie la tête de Jurgen Klopp

Une récente sortie du coach de Liverpool, Jürgen Klopp suscite la critique de plusieurs professionnels de la scène médiatique sénégalaise

Alors que le lauréat du Ballon d’Or 2019 sera décerné lundi 2 décembre 2019, Jürgen Klopp, entraîneur de Liverpool a donné son avis sur le vote, militant pour Virgil et Messi. Une sortie qui surprend la presse sénégalaise qui espère un exploit de leur protégé Sadio Mane

Au cours d’une conférence de presse l’entraîneur de Liverpool a milité pour le sacre de l’un de ses protégés. « Si vous donnez le Ballon d’Or au meilleur joueur de cette génération, donnez-le toujours à Lionel Messi. S’ils le donnent au meilleur joueur de la saison dernière, c’est Virgil van Dijk. Je ne sais pas exactement comment cela fonctionnera, mais c’est ainsi que je vois les choses. Si le Ballon d’Or est pour le meilleur joueur, le meilleur joueur de tous, alors c’est Lionel. Le meilleur joueur de la saison dernière, c’est Virgil. Nous verrons bien », a-t-il confié le 25 novembre 2019.

Aliou Goloko, journaliste et Média officier à la CAF qui penche plutôt sur son compatriote Sadio Mané n’est pas très content. Selon lui, la sortie du technicien allemand est teintée de maladresse et d’inconsistance. « Klopp a fait une erreur de communication. On ne peut pas être le coach d’un club dont plusieurs des joueurs sont nominés pour le ballon d’or et désigner un seul d’entre eux comme étant celui qui le mérite. Van Dijk, au même titre que Firmino, Salah ou Mané, ont fait les mêmes saisons, ont porté les mêmes titres, ont gagné les mêmes matchs et ont perdu les mêmes matchs ensemble ». Et donc, si une distinction individuelle est en jeu, l’entraîneur de Liverpool devrait éviter de « désigner l’un d’entre eux », a analysé l’homme des médias chez nos confrères du média sénégalais SeneWeb.

Goloko, estime par ailleurs que, ce que Klopp a dit n’enlève en rien le talent ou les performances de Sadio Mané : « C’est un garçon qui a la tête sur les épaules. Il sait où il veut aller et il n’a pas besoin d’être adoubé par son entraîneur pour montrer à la face du monde qu’il est un grand joueur. Mais Klopp pouvait s’abstenir de faire de tels commentaires. Il devait mettre ses joueurs au même pied d’égalité », conclut-il.


Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *