Actualités

Côte d’ivoire : un journaliste de la RTI écarté après des mots durs envers Émerse Faé

Les critiques du journaliste Martial Gohourou, en service à la chaîne publique ivoirienne La 3, envers Emerse Faé, l’actuel sélectionneur des Eléphants, ont suscité la controverse. 

Selon des médias ivoiriens, le journaliste Martial Gohourou, consultant sportif de l’émission « l’Heure des Tchatcheurs », sur La 3 a été mis au banc de touche par la RTI, l’organisme public de radiotélévision en Côte d’ivoire. En cause, d’après nos confrères, des critiques tenues le 30 janvier 2024, à l’encontre d’Emerse Faé, qui a pris la relève après le départ de Jean Louis Gasset. 

Parlant de la transformation des Eléphants au lendemain du départ de l’ancien coach de Montpellier, le journaliste a fait comprendre que l’arrivée d’Emerse Faé, n’y est pour rien. 

« Ce commando (l’équipe actuelle de Côte d’ivoire, ndir) n’est pas né après la nomination de monsieur Faé Emerse. Ce commando existait déjà […] », a-t-il déclaré, ajoutant que « lorsque la Côte d’ivoire a lourdement perdu (0-4) son match contre la Guinée équatoriale, les joueurs ont été solidaires. Ils ont pris leur destin en main. » 

« Nous ne voulons plus voir ce Martial Gohourou sur notre chaine »

 Des propos qui ont soulevé l’opinion, à en croire des réactions d’internautes rapportées par des médias locaux. D’aucuns, si Médiatude peut se fier à ses confrères, ont demandé son licenciement immédiat de la chaine d’Etat. « La RTI est notre télévision […]. Donc nous ne voulons plus voir ce Martial Gohourou sur notre chaine et même dans les allées de la RTI », exige un internaute cité par le journal Afrik soir. 

Et le journal de poursuivre que « cette pression croissante de l’opinion » a poussé la direction de la RTI, à mettre à l’écart son journaliste. Celui-ci a depuis lors, été remplacé à l’émission « L’heure des Tchatcheurs », diffusée sur La 3 par son collègue Mathieu Blet, pour atténuer la polémique.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page