Médiatude

à la une

Denis Nkwebo : « le Minsanté doit s’attaquer à toute l’industrie de la dépigmentation »

Par L.A.O.
Denis Nkwebo : « le Minsanté doit s’attaquer à toute l’industrie de la dépigmentation »

L’ancien président du Syndicat national des Journalistes du Cameroun (Snjc) recommande au ministre de la Santé publique d’agir contre les industries camerounaises qui promeuvent le blanchissement de la peau.

Denis Nkwebo est d’avis que Nourane Foster ne doit pas tomber seule. Dans une série de tweets qui se sont succédés le mercredi 10 août 2022 sur son compte Twitter, le journaliste a appelé le ministre à saisir toutes les entreprises qui font la promotion de la dépigmentation. « Le Minsanté doit s’attaquer à toute l’industrie de la dépigmentation. Les africains ne doivent pas avoir peur de leur peau noire », a écrit le membre de la Commission des Droits de l’Homme du Cameroun (Cdhc).

« 700 milliards engrangés chaque année au Cameroun »

Dans un autre tweet survenu, Denis Nkwebo s’est outré de la somme colossale que les entreprises de produits décapants cumulent chaque fin d’année au Cameroun. « 700 milliards engrangés chaque année au Cameroun par l’industrie de la dépigmentation et des cheveux. Quel chiffre ! », s’exclame-t-il.

Pour rappel, cette sortie intervient après la décision de la députée du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale (Pcrn) de fermer complètement son entreprise Nourishka, responsable de « Collagène », une boisson éclaircissante qui a suscité consternation chez le patron de la Santé au Cameroun après le reportage France 24.

Articles Similaires