Médiatude

« Faites d’abord le cachet avant de demander les cachets »

« Faites d’abord le cachet avant de demander les cachets »

Charly Despote, communicant et acteur culturel, réagit à la décision de certaines chaînes de télé à Yaoundé de faire payer aux artistes camerounais la diffusion de leurs musiques. Il fustige cette décision. « Pendant qu’on est entrain de vouloir booster les quotas de diffusion de la musique locale, l’association des chaînes du câble de Yaoundé (Association sans siège social, sans statut ni cachet) s’organise pour appuyer sur stop. »

On peut à partir de la stupidité de ce papier (Voir communiqué, NDLR) avoir le résultat de la somme du QI des différents signataires.

Une pincée de chaînes dont la tolérance administrative a laissé pousser comme des mauvaises herbes et a qui les créateurs de contenus attractifs que sont les artistes ont donné de quoi se faire une audience et attirer des annonceurs pour des publicités (première source de revenus d’une chaîne) se lèvent aujourd’hui par une association sans statut pour parler de [ Boycott de la musique camerounaise]

Après on va dire que quoi ? Pendant qu’on est entrain de vouloir booster les quotas de diffusion de la musique locale, l’association des chaînes du câble de Yaoundé (Association sans siège social, sans statut ni cachet) s’organise pour appuyer sur stop. Des chaînes dont l’audience est mesurée en nombre de quartiers, des chaînes dont aucune n’est conformée aux conditions d’éligibilité du bouquet national, aucune de ces chaînes n’a un agrément mis à jour. Toutes ces chaînes utilisent abusivement la musique de ces artistes sans leur avis pour se créer une audience dans quelques foyers et bénéficier des droits publicitaires sans toutefois rien reverser aux artistes , sans leur reverser (dans quelle caisse) leur pourcentage qui est de 66,8% de la promo payée. Aucune de ces chaînes ne dispose d’une fiche de diffusion pour l’évaluation des quotas.

Communiqué ACMY
Communiqué de l’ACMY

La Médiamétrie ne les reconnaît même pas !

Je viens d’appeler l’un des signataires : il dit qu’il ne sait même pas où l’association se trouve, qu’on vient aussi de l’appeler pour lui dire qu’il y’a le nom de sa chaîne dans une liste sur Facebook… Il dit qu’il n’est même pas dans la ville, qu’il a programmé la musique et les films depuis 3 jours il est parti filmer une dot à mbouroukou…L’autre dit qu’un ancien réalisateur lui a dit ça dans les commentaires au bar dernièrement qu’il va faire ça… Mais lui il ne savait pas que c’est comme ça qu’il allait faire… Il est entrain de lui demander de retirer le nom de sa chaîne sous un post en ce moment…

© Charly Despote, Communicant


Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *