Médiatude

France : L’animateur Thierry Beccaro arrête « Motus » et quitte France Télévisions

France : L’animateur Thierry Beccaro arrête « Motus » et quitte France Télévisions

Dans une interview exclusive accordée au journal « Le Parisien », l’animateur annonce qu’il va quitter la présentation de « Motus ». Il s’en va aussi de France Télévision.

À 62 ans, celui qui était à la tête du jeu « Motus » depuis près de 30 ans a décidé de se consacrer à autre chose. Dans Le Parisien, il évoque les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision: « Ce n’est pas facile comme décision. Il faut un peu de courage et de la lucidité. Il y a un an, à l’été 2018, j’ai senti que mon aventure avec France Télévisions arrivait à sa fin », précise Thierry Beccaro qui ajoute qu’il ne voulait pas ternir son image : « Je ne voulais pas devenir le vieux présentateur de ‘Motus’. »(…) « J’ai cela en moi depuis longtemps. Il faut passer à autre chose », assure-t-il.

Trente ans de télévision qui l’ont peut-être lassé et fait prendre conscience qu’il était temps de partir. Du moins c’est ce qu’il laisse paraître… « Il faut faire attention à ne pas finir par se ressembler. Je sentais que je fais souvent les mêmes blagues, qu’il était difficile après 29 ans de se renouveler. C’est important de partir avec une émission (« Motus ») qui marche », se félicite l’animateur.

L’animateur a également fait son au revoir à France Télévisions, lui qui était aussi une figure pour les plus matinaux. Remplaçant de choix dans Télématin, il était devenu un visage emblématique de la chaîne. Il décide de quitter tout bonnement le groupe. « Je quitte France Télévisions où j’ai passé 35 ans. Mission accomplie, il faut avoir le courage de dire ‘Merci, ça a été formidable’. « 

S’il évoque de très bons souvenirs dans son jeu, Thierry Beccaro dit maintenant vouloir se consacrer à « d’autres opportunités ». Ses dernières apparitions sur la chaîne auront d’ailleurs lieu cet été. Mais l’animateur a des envies de comédie. « Je répète ma prochaine pièce de théâtre avec Anne Richard. Elle s’appelle ‘Faut que ça change’. C’est un signe ! », sourit-il.

Médiatude avec LCI


Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *