Médiatude

à la une

Hervé Pénot : « La FIFA, dans une sorte d’ingérence bon teint, exercent une influence croissante en Afrique sans connaitre les codes des lieux »

Par Médiatude
Hervé Pénot : « La FIFA, dans une sorte d’ingérence bon teint, exercent une influence croissante en Afrique sans connaitre les codes des lieux »

Dans une chronique ce vendredi 28 janvier, le journaliste français de L’EQUIPE qui couvre la CAN au Cameroun, critique l’ingérence de la FIFA . Il présente quelques répercussions que cela pourrait avoir sur le Cameroun.

Apparence et ingérence

« Depuis sa prise de pouvoir sur la CAF, l’an passé, Patrice Montsepé, poussé par Gianni Infatino, découvre les réalités du terrain. Mais à force d’épouser les désirs de la FIFA, il oublie son rôle qui consiste à défendre une certaine idée de l’Afrique. En délocalisant les deux derniers matches de Douala à Yaoundé, lui et le comité local d’organisation ont mis à mal tout un tissu économique sans se préoccuper des investissements colossaux ou des conséquences sur une population devenue simple valeur d’ajustement. Les commentaires ultra critiques en Europe sur l’apparence de la pelouse de Japoma ont eu bien plus de poids que toutes les opinions entendues comme celle de Serge Aurier qualifiant de ‘bonne’ l’aire de jeu.

Le rendu télévisuel reste le point focal pour impacter en Europe et en Asie. L’avis des Africains passe donc au deuxième plan. Les membres de la FIFA, dans une sorte d’ingérence bon teint, exercent une influence croissante ici sans connaitre les codes des lieux. Dans leur fameux combat pour l’excellence, leur mot répété comme un mantra « CAFIFA » a programmé la prochaine CAN, organisée en Côte d’ivoire en juin et juillet 2023. Si on ne peut pas fouler l’herbe de Douala comment évoluera-t-on à Abidjan ou à San Pedro, ville côtière qui pourraient être inondées en cette période de l’année ? Les experts de Zurich leur proposeront de délocaliser à Douala. Tout n’est pas encore perdu pour la capitale économique du Cameroun. »

Articles Similaires