Médiatude

Kate Djiaha : « Les femmes sont l’avenir de cette profession.»

Kate Djiaha : « Les femmes sont l’avenir de cette profession.»

En cette journée internationale de la femme, Médiatude donne la parole aux hommes et femmes de médias. Ils nous parlent des femmes qu’ils admirent et de la place que la femme occupe dans les médias. Kate Djiaha est journaliste à Equinoxe Tv.

1 – Que vous évoque la journée Internationale de la femme en 1 mot

COMBAT

2 – Si vous étiez une autre femme de médias qui seriez-vous ? Et pourquoi ?

Je serais sans aucun doute MOI😌

3 – La femme que vous admirez actuellement dans le métier pour son professionnalisme (au Cameroun ou dans le monde)

Je bosse à Équinoxe TV avec des femmes admirables et professionnelles. Sur le terrain où je me rends tous les jours ou presque, je fais la rencontre d’autres femmes, toutes aussi talentueuses et qui en mon sens forcent l’admiration. En élire une au profit des autres serait tout simplement de la mauvaise foi.

4 – Des femmes qui ont suscité en vous la vocation de journaliste ? Lesquelles

Les femmes de mon entourage direct, qui enfant déjà me collaient des noms tels que téléphone sans fil, journaliste, rapporteuse.  Pour décrier cette attitude que j’avais de tout rapporter à ma maman. Inconsciemment, elles ont fait naître en moi les germes de la profession

5 – Un conseil aux patrons de médias qui préfèrent reléguer les femmes au second plan ?

Je dirais à ces patrons qu’ils ne peuvent plus faire sans nous! Notre apport n’est plus à nier. On l’a montré à plusieurs reprises et continue de le faire. Les femmes sont l’avenir de cette profession.

6- L’égalité homme/femme dans les médias camerounais est réelle, vrai ou faux?

Je répondrais non ! Parce que malheureusement il y a encore des médias dans lesquelles les femmes ne sont pas utilisées à leur juste valeur. Mais si je prends le cas du média pour lequel je travaille, la réponse est tout de suite oui ! Le genre n’est pas un problème au groupe Équinoxe, tout ce qu’on recherche : les aptitudes

7- A votre avis, que manque-t-il aux femmes pour  »prendre le pouvoir » dans les médias

Beaucoup de femmes n’ont malheureusement pas de hardiesse. Elles se cantonnent aux rôles qu’on leur attribue, aux étiquettes qu’on leur colle alors qu’elles valent tellement mieux, et peuvent faire mieux. Pendant de nombreuses années, elles se sont contentées des sujets de culture, la société délaissant les sujets tels le sport, l’économie, la politique ! Fort heureusement, aujourd’hui c’est le l’histoire ancienne. Même si elles ont encore besoin d’être boostées

8- Un mot à l’endroit des femmes en général en ce 8 mars ?

Je leur dirais de ne pas oublier qu’on a un sentier à emménager. Pour nous certes, mais aussi pour celles qui viennent après nous. Voilà pourquoi il faut réfléchir intensément à chacune des actions qu’on pose professionnellement parlant, pour être sûres de servir d’exemple parfait aux autres.


Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *