Médiatude

L’époux de la volleyeuse Rebecca Ngo Nkot accuse certains médias d’avoir menti sur les causes du décès de son épouse

L’époux de la volleyeuse Rebecca Ngo Nkot accuse certains médias d’avoir menti sur les causes du décès de son épouse

Après avoir annoncé la mort suite à des complications post accouchement de la volleyeuse camerounaise Rebecca Ngo Nkot, l’époux de cette dernière dément cette information.

L’ex-internationale camerounaise de volley-ball est décédée à l’âge de 36 ans. L’on apprenait son décès dans la nuit du 16 février dernier, des suites de complications survenues à l’hôpital dans la foulée de son accouchement. Une information relayée par nombre de médias notamment Martin Camus Mimb et Laura Dave Média. Sur sa page officielle, le journaliste de sport a déclaré que la championne du filet « a succombé aux complications qui ont suivi son accouchement par césarienne. » Tandis que le média en ligne Laura Dave Média soutenait la même information, relayée par de nombreux internautes.

Interviewé au lendemain du décès de l’athlète par Monique Félicité Tjouen, journaliste à CRTV Littoral, le conjoint de la défunte Joseph Final Boum dément les causes de décès susmentionnées et met les choses au clair : « Ma femme n’est pas morte d’accouchement difficile. Que les médias arrêtent de dire des faussetés. Notre fille est née le 23 janvier 2021 ». Une intervention qui vient remettre les pendules à l’heure quant à cette autre annonce controversée sur la mort d’un personnage publique.


Un autre appel à la vigilance des médias dans le traitement et la diffusion de l’information, après l’annonce du décès du milliardaire Monkam Pascal par des médias, finalement démenti pars on fils.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *