Médiatude

Morgan Palmer dénonce ses « jeunes frères » de Vision 4

Morgan Palmer dénonce ses « jeunes frères » de Vision 4

Morgan Palmer, Porte Parole du Parti républicain est très en colère face au traitement fait par Vision 4 dans l’affaire qui oppose Geroges Gilbert Baongla le président du Parti républicain à Jean-Pierre Amougou Belinga.

Dans une sortie sur Facebook le 26 septembre, le journaliste critique l’attitude de ses « jeunes » confrères de Vision 4, qui selon lui sont entrain d’ériger au Cameroun, la « culture du Far west ». Son président Georges Gilbert Baongla, est poursuivi pour escroquerie et diffamation par l’homme d’affaires Jean-Pierre Amougou Belinga. Morgan Palmer estime que, que les reporters de Vison 4 « font plus de la communication que du journalisme depuis le début. Ne donnant jamais la parole à la partie adverse pour équilibrer l’information »

Médiatude vous propose la sortie intégrale de Morgan Palmer

Vision 4,

J’ai jusqu’ici apprécié diversement le développement de cette chaine TV. Jamais je n’ai manifesté d’hostilité à leur endroit, malgré tout ce qui se dit à leur sujet.

Vision 4 a eu comme plus, de bousculer les paradigmes locaux et de remettre en question l’approche managériale des autres chaines TV camerounaises. L’essentiel de sa RH-antenne sont des cadets dans le métier. Et en général j’ai une profonde tendresse pour les nouvelles générations qui émergent, car ce sont elles qui vont assurer la continuité. Mais un jeune qui sort de son oeuf doit toujours veiller à ménager l’avenir, en évitant des inimités inutiles.

Dans le traitement de l’affaire qui oppose le Président du Parti Républicain au Président de leur chaine, ils font plus de la communication que du journalisme depuis le début. Ne donnant jamais la parole à la partie adverse pour équilibrer l’information, ils se sont en revanche permis à plusieurs reprises de venir filmer Georges Gilbert BAONGLA et ses proches dans l’enceinte du tribunal. C’était encore le cas hier. Qui a autorisé ça? Pourquoi se sentent-ils ce droit? Est-ce l’expression sous jacente d’une hyper puissance? Sont-ils prêts à assumer jusqu’au bout la culture du Far west qu’ils sont en train d’ériger par ces jubilations qui méprisent les règles du droit à l’image? Comme ce sont des jeunes frères pour la plupart, je vais mettre cet égarement au compte exclusif d’un mauvais encadrement… Mais la tolérance n’est pas un sentiment extensible à souhait. Quand la justice dans un pays commence à produire de l’injustice, on assiste alors à la montée de tous types d’extrémismes. Les tenants du pouvoir judiciaire camerounais doivent savoir qu’ils ne sont un pouvoir que parce que le peuple du Cameroun leur a accordé une délégation.

Si chacun de nous se sentant lésé, commence à réparer ses torts à sa manière, alors en lieu et en place du pouvoir judiciaire, l’on aura le pouvoir de l’hémoglobine. Et personne n’est immunisé contre ça. Au Parti Républicain, nous militons pour que l’avenir soit réconciliateur et non vengeur, nous appelons donc les uns et les autres a cessé d’exacerber les haines et les antagonismes.

 Que Dieu bénisse les fils du Cameroun.

Morgan Palmer


Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *