Médiatude

à la une

« La Côte d’ivoire a un championnat de première division qui se joue quasiment sur un seul stade », Didier Drogba sur NCI

Par G.M.
« La Côte d’ivoire a un championnat de première division qui se joue quasiment sur un seul stade », Didier Drogba sur NCI

Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de la Nouvelle chaine ivoirienne (NCI) l’ex-footballeur international ivoirien Didier Drogba soutient que s’il est élu président la Fédération ivoirienne de Football (FIF), au soir du 23 avril, il usera de son carnet d’adresses pour non seulement ramener le public dans des stades, mais aussi, doter le pays d’infrastructures sportives de pointes. Il a fait cette déclaration le 30 mars dernier

Dans le cadre de sa campane pour la course à la présidence de la FIF, Didier Drogba ne cesse de brandir ses ambitions « futuristes » pour le football de son pays. Dans un entretien accordé à la NCI, l’ancien jouer de Chelsea est revenu sur son programme.

D’entrée de jeu, l’ancien capitaine des Éléphants dit ne pas avoir l’intention de régner seul une fois élu. Car, « gérer une institution ne se fait pas seul ». Pour lui, « Il faut être capable de s’entourer d’hommes compétents, pour mener à bien cette tâche ». Et « c’est là où je suis vraiment excité à me présenter parce que je sais que je vais être entouré des personnes, d’Ivoiriens, qui vont regarder dans une même direction pour le développement du football », assure-t-il.

« Le football ivoirien est divisé »

Conscient des divisions qui existent au sein de l’instance faitière du football de son pays, Didier Drogba se positionne comme un rassembleur : « Ça fait depuis plusieurs années que le football ivoirien est divisé. Il y a eu la création du G42, ensuite du GX, vous voyez qu’il y a cette division qui est présente déjà. Et je ne suis d’aucun parti. Mon objectif en me lançant dans cette course, c’est de rassembler. Il faut qu’on arrête ces divisions parce que c’est le football qui est touché. On doit se requalifier pour une coupe du monde, on doit réorganiser le championnat national », promet-il.  

Aussi, projette-t-il, « mon objectif en me présentant, c’est de permettre aux Ivoiriens, d’avoir accès à des terrains en bonne et due forme, pour pratiquer le football ». Selon lui, la Côte d’Ivoire « a trop peu de terrains », dans la mesure où « on a un championnat de première division qui se joue  quasiment sur un seul stade », regrette-t-il.

Articles Similaires