Médiatude

Patrice Amba Salla explique sa sortie sur France 24

Patrice Amba Salla explique sa sortie sur France 24

Dans une lettre adressée ce 09 octobre à Patrick Fandio le patron d’Hemisphère Africa qui produit des contenus pour France 24, Patrice Amba Salla fustige la dénaturation de ses propos dans un récent reportage diffusé le 07 octobre 2020 sur la chaine française. Le dit reportage portait sur les retards dans l’aménagement de l’autoroute Yaoundé-Douala.

« Je vous notifie par cette correspondance l’interdiction désormais d’utiliser mes déclarations pour illustrer des reportages dont le but semble éloigné du besoin d’informer ». C’est en ces mots que se résume la lettre transmise par l’ancien ministre des Travaux publics (2011-2015) à Patrick Fandio, directeur général de Hémisphère Africa, producteur de contenus en Afrique pour France 24. L’ancien membre du gouvernement dénonce par ce texte son passage dans un reportage diffusé sur la chaine française le 07 octobre 2020. Dans celui-ci, il semble évoquer comme cause du retard observé sur le chantier de l’autoroute Yaoundé-Douala « la corruption au Cameroun ».

Dans ce texte donc, on apprend de Patrice Amba Salla que ladite interview aurait été sortie de son contexte, car prise il y’a plus d’un mois pour d’autres besoins. Il précise aussi, que l’interview en elle-même « était de plus de 20 minutes » et qualifie cet acte de « manipulation ». D’ailleurs, ladite interview note t-il visait à « clarifier son rôle dans la gestion de ce projet à son démarrage et dissiper le malentendu persistant sur la supposée modification de ses caractéristiques techniques qui serait la source des coûts supplémentaires évoqués il y’a un moment ». Aussi, il clarifie la situation autour du chantier avant de proscrire une prochaine utilisation de son interview par le producteur de contenu.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *