Médiatude

Pour la CAN de 2022, ADC S.A. prépare « un site de rêve » pour plateaux télé à l’aéroport de Garoua

Pour la CAN de 2022, ADC S.A. prépare « un site de rêve » pour plateaux télé à l’aéroport de Garoua

Le Top Management des Aéroports du Cameroun (ADC) souhaite s’intégrer dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), au-delà de ses missions aéroportuaires.

L’entreprise, au terme d’une visite que conduisait le Directeur des Études et Projets François Mboulana, accompagné pour la circonstance du Chef de la Division de la Communication, Serge Eric Épouné, a annoncé le 02 mars 2021, l’aménagement d’un espace « de rêve » pour les plateaux télé à Garoua.

Afin d’assurer un succès éclatant à l’événement sportif continental de 2022 au Cameroun, les ADC veulent entrer dans la danse en apportant une touche particulière au niveau de la gestion des hommes de presse. En présence du Directeur de l’aéroport de Garoua, M. Simo et du Responsable sécurité de l’autorité aéronautique, l’analyse des risques et du respect des normes laisse croire à une telle possibilité.

En effet, selon les informations rendues publiques par la cellule de communication des ADC sur sa page Facebook officielle le 2 mars 2021, Médiatude apprend qu’une plateforme suspendue à l’aile droite au premier étage de l’aérogare international de Garoua devrait être mise à la disposition de télévisions pour des plateaux consacrés à la CAN 2022 en terre camerounaise.

« Cette terrasse qui offre une vue panoramique sur l’ensemble de la plateforme aéroportuaire et sur la piste d’atterrissage et de parking des avions est un espace de rêve pour les images diurnes comme nocturnes », peut-on lire dans une publication commise sur les réseaux sociaux le 2 avril 2021.

De mémoire, le 9 décembre 2020, le ministre de la Communication René Emmanuel Sadi défendant un projet de budget d’environ 4,6 milliards de FCFA devant la Commission des finances et du budget du Sénat, renseignait que le dispositif de production du signal TV international requis pour la Can 2022 devait être amélioré en aménageant et en équipant l’International Broadcasting Center. Une infrastructure qui va assurer la gestion et le transit des signaux audiovisuels destinés aux médias acquéreurs des droits de diffusion de la compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *