Actualités
A la Une

Rodrigue Tongué à Remy Ngono : « Raoul Christophe Bia tient à vous présenter ses excuses » 

D’après le présentateur de L’ARENE sur Canal2, l’ancien journaliste de Vision4 souhaite se faire pardonner après les textes qu’il avait produits sur le consultant de RFI.  

J.Rémy Ngono était invité dans L’ARENE du dimanche 09 juin 2024, qui portait sur « les enjeux de 2025 vus de la diaspora ». Une émission tournée dans les studios de Voxafrica en France où le journaliste est installé depuis 20 ans environ. Au cours des échanges avec son invité, Rodrigue Tongué est revenu sur le « portrait » fait par Raoul Christophe Bia en 2021, alors qu’il était journaliste au groupe L’Anecdote de Jean-Pierre Amougou Belinga.  

En effet, dans ce qu’il appelait « les grands reportages », Raoul Christophe Bia avait produit des éléments sur Rémy Ngono, qui avaient fait parler plus d’un. Dans un « reportage » intitulé « Rémy Ngono, l’homme aux multiples visages », il avait présenté la vie que le journaliste a laissé au Cameroun, allant jusqu’à comparer la photo de J.Rémy Ngono avec celle de l’homo erectus. Puis, après la convocation de Rémy Ngono par le président centrafricain, proche de Amougou Belinga, pour justifier les accusations faites dans une sortie sur les réseaux sociaux, Raoul Christophe Bia avait encore frappé. Le « reportage », tout aussi dégradant que l’autre, était intitulé « Rémy Ngono dans la peau de Barrabas ». Une caricature du brigand dans la Bible qui fut libéré par Pilate pour condamner Jésus et satisfaire la foule. Raoul Christophe Bia avait justifié ces « reportages » comme une défense de leur part, suite aux attaques de Rémy Ngono contre le groupe L’Anecdote et son patron. Dans une sortie relayé par Médiatude le vendredi 30 juillet 2021, il avait d’ailleurs dit ne rien regretter. « Pourquoi une petite satire sur Ngono Mbong – après trois ans de massacre de notre chaîne et patron – choque tant les gens ? Rémy Ngono sait que la riposte a été proportionnelle à l’attaque que les gens applaudissent tous les jours sur la toile quand il jette l’opprobre sur tout le monde ». 

Sauf qu’environ 04 mois après son départ de Vision4, Rodrigue Tongué confie à Rémy Ngono au cours de l’émission L’ARÈNE que «  Raoul Christophe Bia que j’ai rencontré en Côte d’Ivoire [dans le cadre du tournage d’une édition de L’ARÈNE, ndlr] tient à vous présenter ses excuses. Il me l’a confié. Il m’a dit qu’il passera à Paris, il va essayer de vous rencontrer pour présenter les excuses après le texte qu’il avait produit sur vous ». Revenant sur lesdits textes, Rémy Ngono a indiqué que la tombe de son père présentée dans les images, ses oncles et la maison familiale, tout a été inventé.  

Le consultant de RFI va ensuite affirmer n’avoir aucune dent contre l’ancien journaliste de Vision4. « Je vais dire à Raoul Christophe Bia que je sais combien c’est difficile de travailler avec le Zomloa Amougou Belinga. C’est pour ça que j’évitais de travailler avec lui. Amougou Belinga, quand je sors de la prison, est celui-là qui me convoque en pleine nuit pour me proposer de quitter Siantou. Et par la suite, il va me proposer beaucoup de deals en pleine nuit. Je lui ai dit : « Siantou c’est mon père. Pour l’instant je ne peux pas ». Il m’a proposé un million et un véhicule de service, j’ai refusé (…) Bref, c’était un harcèlement incroyable. J’ai refusé parce que je connaissais le personnage », a-t-il confié. Il va ajouter pour terminer que : « Raoul Christophe Bia n’a été qu’une victime. Lorsque j’ai vu comment il a agit, j’ai compris qu’il ne voulait pas le faire. On lui a demandé de le faire. Et moi, je n’ai jamais un seul instant eu une rancoeur par rapport à lui. Je lui dit félicitations d’avoir quitté ce groupe où rien n’est respecté. Raoul Christophe Bia, lorsque tu viendras, je vais t’accueillir avec un bouquet de fleurs ».  

Il est à noter que ce ne sont pas les premières excuses que Raoul Christophe Bia présentes depuis son départ de Vision4. Dans une lettre le 1er avril 2024, le journaliste avait présenté des excuses à la patronne du centre régional des impôts pour le centre, ainsi qu’à son époux Aimé Robert Bihina, pour un reportage controversé qu’il avait réalisé pour le compte de Vision 4. En 2022, Jean Pierre Amougou Belinga accusait, notamment Emilienne Mvogo et d’autres inspecteurs d’impôts, d’avoir essayé de lui extorquer la somme de « 500 millions FCFA », afin qu’il contourne sa dette fiscale auprès de la Direction générale des Impôts, qui lui réclamait à cette époque-là, plusieurs milliards FCFA. Raoul Christophe Bia avait été désigné par sa chaîne Vision 4 pour laver l’image de son patron.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page