Médiatude

Vers un retour au calme entre le journaliste Sismondi Barlev et l’honorable Cabral Libii ?

Vers un retour au calme entre le journaliste Sismondi Barlev et l’honorable Cabral Libii ?

Après une citation directe de l’avocat de Cabral Libii servi au journaliste Sismondi Barlev Bidjocka pour « diffamation et propagation de fausses nouvelles, refus de diffuser un droit de réponse… », Médiatude apprend que l’homme des médias a entrepris des négociations avec l’homme politique.

Dans une publication sur sa page Facebook le 5 juin 2021, soit 24 heures après la plainte formulée par Cabral Libii et déposée devant le tribunal de première instance de Douala-Bonanjo, Sismondi Barlev Bidjocka fait savoir que « le professeur Pascal Messanga Nyamding a géré une négociation positive dans le contentieux » qui l’oppose à l’honorable Cabral.

En dessous de son post, répondant à une préoccupation de son confrère Serge Aimé Bikoï, le promoteur de RIS rassure de ce que le leader du PCRN va « retirer sa plainte », mais à condition que son droit de réponse soit « une fois de plus », sur les antennes de sa radio.

Pour rappel, à la fin du mois de mai 2021, Sismondi dans une sortie dans sa radio avait affirmé que le député Libii avait gagné des marchés publics « de gré à gré » et « fictifs », dans le cadre du plan gouvernemental contre le Covid-19 au Cameroun.

S’inscrivant en faux contre ses allégations, l’homme politique adressera un droit au journaliste pour diffusion dans la même émission, à la même heure et dans les mêmes conditions. Une proposition qui sera sans issue favorable.

C’est pour se faire justice que l’ancien directeur de Radio Campus va emprunter les couloirs de la justice.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *