Médiatude

Voici les membres du Conseil National d’Ethique et de Déontologie du SNJC

Voici les membres du Conseil National d’Ethique et de Déontologie du SNJC

Médiatude l’annonçait il y’a quelques semaines, la création d’un nouvel organe de régulation des médias au sein du Syndicat National des Journalistes du Cameroun. Les tout premiers responsables à la tête du Conseil National d’Ethique et de Déontologie du SNJC, CONED ont été dévoilés le 17 juillet 2020, au terme d’une réunion tenue à cet effet.

Charles Ngah Nforgang est désormais le président de la corporation et sera accompagné dans l’accomplissement de ses missions par un comité de neuf (9) membres, tous journalistes de profession et membres du SNJC. Il s’agit de : Patrick Christian Ndobo ( Canal 2 International), Marion Obam Mahel ( Well’ Done), Rita Diba ( Cameroon Tribune), Alex Gustave Azebaze, Leonard Kum (My Prime Media ), Hilaire Hamekoue, Annie Payep Nlepe, Ganghi Derick Bakah et Denis Nkwebo, président en exercice du SNJC.

À ce comité mis en place par le Conseil National d’Ethique et de Déontologie, il incombe les missions régaliennes de promouvoir le respect des règles professionnelles dans la pratique afin de construire une meilleure crédibilité journalistique au Cameroun. Cette équipe devra également arbitrer les litiges pouvant survenir des productions journalistiques, et prononcer des sanctions contre des journalistes qui font entorse à la déontologie du métier et coupables de dérapages préjudiciables, lourds de conséquences. Des décisions pouvant aboutir à des mises en garde, blâmes, avertissements, et dans les moindres cas à des acquittements.

Pour mener à bien leur devoir, les défenseurs de l’éthique se voient munis d’attributions telles que la veille médiatique quotidienne dans le but de relever toute dérive professionnelle ; la médiation dans la gestion des contentieux en vue de régler à l’amiable tout différend entre journalistes et journalistes mais également entre journalistes et personnes physiques ou morales.

Pour jouer ce rôle à plein régime, le CONED bénéficie ainsi d’une compétence qui s’étend sur tous les médias et journalistes exerçant au Cameroun.

Pour les observateurs, ils espèrent que ce nouveau Conseil National d’Ethique et de Déontologie parviendra à amoindrir, mieux, à stopper les dérives professionnelles observées dans certains médias au Cameroun.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *