Médiatude

Bnews1, Vision 4 : la guerre d’audience aura lieu

Bnews1, Vision 4 : la guerre d’audience aura lieu

En lançant Bnews1 le 15 janvier 2021, Ernest Obama a réussi à renaitre après 6 mois « tumultueux ». A y voir de près : les recrues, la grille des programmes, la philosophie des dirigeants mais surtout l’attitude du patron de la télé, tout laisse croire qu’il s’agit d’un coup de force pour absorber l’audience de son ancien patron. Et comment ? Médiatude décrypte en 5 points.

« Merci au président Biya »

Si le projet est porté par Ernest Obama qui en est le Directeur Général, la chaine est financée par l’homme d’affaire Luc Owona et maire RDPC à Yaoundé 3. C’est lui le PCA. Dans l’édition dédiée à la présentation du projet, Ernest Obama n’a pas caché son admiration pour Paul Biya, affirmant cependant, qu’on peut aimer Paul Biya et traiter l’actualité avec neutralité et objectivité. Il est donc clair que, comme Vision 4 portée par Amougou Belinga – un autre soutien de Paul Biya ces dernières années – les deux chaines vont se bousculer sur ce couloir, accompagner Paul Biya.

Les Hommes

En décidant de lancer sa chaine d’info, Ernest Obama s’est offert plusieurs anciens de Vision 4. Certains avaient déjà été limogés, d’autres partis avant la restructuration. On va citer Visley Oyé, C-bry Akono, Ambroise Awono, Thomy Mbega, et Albertine Bitjaga. Cette dernière est d’ailleurs la première recrue d’Ernest Obama. Pour la plupart des vedettes de Vision 4, il est clair qu’ils vont attirer avec eux plusieurs fidèles de la chaine de Nsam.

La grille des programmes

Comme l’a rapporté Médiatude, la grille des programmes de Bnews 1 a été publiée ce 15 janvier 2021, le jour même du lancement de la chaîne d’information en continu. Au premier regard, les programmes semblent être faits pour concurrencer ceux de Vision 4, entreprise dans laquelle ont travaillé quelques-uns des principaux visages. La grille des programmes semble être taillée pour bouffer un peu dans l’audimat de Vision 4 et ceci dans tous les domaines. Des débats aux éditions de journaux, en passant par des émissions interactives.

Ainsi, la matinale de BNews 1 qui passe entre 6h30 et 9h sera animée par une ancienne de la maison de Nsam, Albertine Bitjaga. La même tiendra le journal de 20h, édition qu’elle présentait déjà sur Vision 4 alternativement avec Jean Jacques Ze. Entre 10h et 11h55, on retrouvera des dinosaures d’autre genre. « Les influenceurs » c’est le nom de l’émission qui sera animée par Manuel Boyomo, Ernest Obama, Ladiva Mido avec Jean Solaire Kuete à la manette. La rubrique « Le japap de jour » peut se rapporter aussi comme de l’autre côté « au kongossa du jour » longtemps incarné par Francis Bonga. Le dimanche Ernest Obama remet son costume de modérateur dans l’émission de débat nommé « Le club ». La démarcation entre ce nom et celui de Vision 4 est certainement le mot « d’élites » suivant « club ». Le programme sera diffusé dès 11h, dans le même temps que l’autre programme. Il y a également « La Métaphysique », tous les dimanches soir et consacrée à l’ésotérisme. Elle rappelle bien le programme « Au cœur des mystères » animé par Nathan Amougou sur Vision 4. Il y a aussi « Tribune du Continent » animée par Serge Seppoh qui fait penser à « Panafritude ».

Le slogan

En choisissant « Le Tam Tam du Continent » comme slogan, Bnews1 montre clairement qu’elle ne veut pas laisser « La Télévision africaine » Vision 4 s’étendre toute seule dans plusieurs pays. Elle aussi va suivre la tendance initiée par la chaine d’Amougou Belinga. C’est-à-dire être une télé à vocation « Non panafricaine », proposant du contenu majoritairement camerounais mais avec une petite déclinaison continentale, sans doute pour s’attirer quelques financements à l’extérieur.

La nouvelle posture d’Obama

En écoutant Ernest Obama ce 15 janvier, on a pu constater qu’il se dégageait un air de revanche. D’abord en choisissant de détacher son image de Vision4. «Bnews1 est une chaine neutre, objective et impartiale. A Bnews il y’aura un code éthique. Le journaliste qui insulte, stigmatise… est automatiquement suspendu. » a-t-il déclaré. Des griefs souvent formulés par plusieurs téléspectateurs et même le CNC à l’encontre de Vision 4. « Je présente sincèrement mes excuses à ces Camerounais-là qui ont peut-être un jour été blessés par mes propos déplacés au cours d’une émission, qui se sont sentis stigmatisés à travers une parole à l’antenne ou une prise de position. Je veux être une personne neuve. » a-t-il rajouté.

En 1h30 d’entretien face à Albertine Bitjaga, le journaliste n’a pas prononcé le nom Vision4, même quand il fallait dresser son parcours professionnel « Après Radio Siantou je rejoins Ariane Tv grâce à Joly Koum, a qui je dis merci (…) Je quitte Ariane Tv pour intégrer une autre télé où je passe 10 ans » , « Lors de ma dernière aventure dans une autre télé, j’ai effectué plusieurs voyages… » , « L’autre souvenir c’est mon premier contact avec mon ami et frère Samuel Eto’o pour la conférence de presse des lions. Ce jour j’étais avec mon ami et frère Francis Bonga et à l’époque, la chaine dans laquelle je travaillais, a eu du mal à accéder à la salle, on nous a bloqués à l’entrée. » a raconté Ernest Obama.

« Le Club – Club d’élites, 1er match. C’est chaud et c’est bien. » a lancé par exemple Pierre Nka, journaliste et politologue, après la diffusion du premier numéro de l’émission LE CLUB sur BNews1 ce 17 janvier. Les prochains jours risquent de créer des étincelles…pour le plus grand bonheur des consommateurs, de plus en plus exigeants.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *