Médiatude

Deux médias suspendus au Sénégal en pleine crise sociale

Deux médias suspendus au Sénégal en pleine crise sociale

Le Conseil National de Régulation de l’audiovisuel Sénégalais a annoncé la suspension pour 72 heures des programmes de SEN TV et de Walf TV. Les deux chaînes sont accusées d’avoir diffusés en boucle des images des manifestations. Cette sanction va courir du 04 au 07 mars 2021.

Le Sénégal est depuis le 03 mars en pleine crise politique, après l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko, accusé de viol. À travers le pays, de nombreuses manifestations se sont intensifiées les dernières heures. Des médias proches de l’opposition à l’instar de SEN TV et de Walf TV se sont distingués d’ailleurs par les directs au cœur des manifestations, mais aussi par des interviews de personnalités de l’opposition et de la société civile appelant notamment à des manifestations. Une situation mal digérée par les autorités, qui ont décidé de sanctionner les deux organes de médias.

Ainsi, le conseil national de Régulation de l’audiovisuel Sénégalais a lancé une mise en garde aux médias contre la diffusion de contenus « faisant explicitement ou implicitement l’apologie de la violence », « incitant à des troubles à l’ordre public » ou « de nature à constituer une menace sur la stabilité nationale ou la cohésion sociale ». Il avait alors décidé pour Sen TV et Walf TV d’une suspension exemplaire de 72 heures pour « couverture irresponsable » et « diffusion des appels à l’insurrection populaire ». Une décision mal accueillie par les sénégalais qui pourraient dans les prochaines heures perdre aussi l’usage d’Internet.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *