Médiatude

Ernest Obama et le rappeur Maahlox se réconcilient

Ernest Obama et le rappeur Maahlox se réconcilient

En froid depuis quelques années, les stars du petit écrans se sont retrouvés ce mercredi dans les locaux de vision 4, a constaté Médiatude.

Cette rencontre qui suscitent beaucoup de commentaires sur la toile fait suite aux surprenantes déclarations du Directeur de Vision 4 le mardi 13 Août et ce mercredi 14 Août dans l’émission Tour d’horizon.

Ernest Obama s’est dit interpelé par la mort de DJ ARAFAT, et a reconnu s’être trompé sur le rappeur Maahlox, quelques années après avoir organisé des séries d’émissions télé où il vilipendait l’artiste, l’accusant de « dépravation des mœurs » : nous sommes par exemple en juillet 2016.

Ce mardi, Ernest Obama a fait son mea Culpa. « Dans chaque communauté il y a un Arafat. Nous ne devons pas fustiger Maahlox. Je ne suis pas Fan de Maahlox, mais depuis que Arafat est mort je me suis dit peut être il faut accorder une seconde chance à Maahloox. Je vais me rapprocher de Maahlox pour peut être l’aider à être meilleur, à être accepté par la société. J’ai vu un message de Maahlox à propos des artistes étrangers qui sont payés à des millions de Francs alors que quand des artistes camerounais prestent c’est 50.000, 100.000f, c’est un message fort. » A premièrement déclaré le journaliste.

Ce mercredi le journaliste a rajouté ça et est de nouveau recevenu sur le phenomene du RAP camerounais.« J’ai pris la peine d’apprendre Maahlox, et j’ai même recommencé à écouter sa musique. Ce matin encore j’ai écouté « ça sort comme ça sort”. Il y a des gens qui se mettent dans les carapaces parce qu’ils ont peur du passé, parce qu’ils ont peut-être des blessures à l’intérieur d’eux-mêmes. Moi aujourd’hui, je suis prêt à connaitre qui est Malhox, peut-être à lui apporter un petit plus dans sa carrière musicale. Vous qui nous écoutez ce matin, le monsieur que vous n’aimez pas, que vous détestez, que vous condamnez, que vous fustigez, essayez un peu de le comprendre, peut-être que vous verrez en lui quelqu’un de bien », a-t-il formulé, avant de rajouter : « J’inviterai Malhox un de ces quatre, pour manger. Malhox est un frère. La mort d’Arafat nous parle. On doit cultiver le pardon ».

Le message du journaliste est sans doute passé dans les oreilles du rappeur qui n’avait pas hésité ces dernières années à critiquer la ligne éditoriale de Vision 4. Les deux hommes se sont ainsi rencontrés en témoigne une photo diffusée par Maahlox.

Articles Similaires

1 Comment

  • Nguedi Émilie Noel , 26 avril 2020 @ 16 h 52 min

    C’est bien d’être revenu à de meilleurs sentiments monsieur Obama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *