Médiatude

La Fédipresse demande la mise en liberté de Parfait Siki

Par L.A.O.
La Fédipresse demande la mise en liberté de Parfait Siki

La Fédération des Editeurs de Presse du Cameroun l’a fait par voie de communiqué ce lundi 31 octobre 2022. Parfait Siki qui est par ailleurs secrétaire exécutif de ladite Fédération est aux arrêts depuis le 26 octobre 2022, suite à une plainte de Samuel Eto’o.

Dans le communiqué dont Médiatude a eu copie, la Fédération des Éditeurs de Presse du Cameroun (Fédipresse) indique avoir appris « avec consternation la convocation et la mise en garde à vue de son secrétaire exécutif, Parfait Siki, directeur de publication de l’hebdomadaire Info+ et ancien secrétaire général par intérim de la Fédération camerounaise de Football (Fécafoot) ».

Plus loin dans le document, signé d’Haman Mana, le président de la Fédipresse et par ailleurs directeur de publication du journal Le Jour, rappelle pour la circonstance que « Parfait Siki, éditeur de presse, est une personnalité publique connue qui dispose de garanties suffisantes pour Sa représentation », ajoutant : « la Fédipresse demande la mise en liberté et sa Comparution libre ».

Pour rappel, Parfait Siki est depuis le mercredi 26 octobre 2022, détenu à la direction de la police judiciaire, à cause d’une plainte du président de la Fécafoot pour « détention d’un document dans l’intention de le falsifier ». D’après le journal le Jour dans son édition du 27 octobre dernier, Samuel Eto’o reproche au journaliste, lorsqu’il était secrétaire général par intérim de la Fécafoot, « d’avoir gardé par devers lui, le procès-verbal d’une certaine réunion du Comité exécutif de l’instance faîtière du Football camerounais qui se serait tenue le 11 décembre 2021.

Articles Similaires