Médiatude

à la une

« Les journalistes qui animent Tour d’Horizon sont désormais menacés d’atteinte à leur intégrité physique », affirme Martial Owona sur Vision 4

Par G.M.
« Les journalistes qui animent Tour d’Horizon sont désormais menacés d’atteinte à leur intégrité physique », affirme Martial Owona sur Vision 4

Le directeur des rédactions de la chaine de Télévision Vision4, Martial Owona a lancé cette alerte au cours du programme Tour d’Horizon diffusé sur Vision4 entre 10 h 30 et 11 h 52.

Invité par le présentateur Mathieu Ekong à s’exprimer sur l’actualité du jour, Martial Owona a fait savoir aux téléspectateurs de la chaine qu’ils reçoivent « de plus en plus des menaces » d’atteinte à leur vie, par des personnes « parfois à visage découvert, parfois par téléphone »

En l’entame de ses déclarations, le journaliste s’est attardé sur l’agression physique du gestionnaire de la Ligne94 au Minepat, Sylvain Mvondo dont Jean-Pierre Amougou Belinga a été accusé d’en être l’auteur. « Au-delà de tout ce qu’il y a eu cette semaine, relatif à cette agression barbare d’un homme qui est un citoyen de la République. On n’en parlera pas peut-être aujourd’hui parce que nous avons présenté les faits hier… Comme le disait le chef de l’Etat, on a plus besoin d’entrée dans le maquis pour exprimer ses opinions. On a plus besoin de violence pour se faire entendre politiquement.  On a plus besoin de règlement de compte pour aspirer à tel ou tel poste. Nous sommes dans un pays démocratique, et la démocratie avance… C’est le débat et non le combat », insiste-t-il.

Dans le prolongement de son argumentaire, l’ancien chef de chaine de Satellite FM au groupe l’Anecdote a révélé qu’ils font l’objet de menace de mort depuis 2018. « Je vais le dire, nous recevons de plus en plus des menaces d’atteinte à notre vie privée, je le dis, publiquement aujourd’hui. Il faut que ceux qui nous regardent le sachent. C’est Martial Owona qui le dit à l’antenne. Les Dinosaures, les journalistes qui animent l’émission Tour d’Horizon sur Vision4, à la chaine de télévision de Jean-Pierre Amougou Belinga au Cameroun, sont désormais menacés d’atteinte à leur intégrité physique. Nous subissons des menaces de mort au quotidien par des individus parfois à visage découvert, parfois par le téléphone », détaille le journaliste et conseiller de Jean-Pierre Amougou Belinga.

Et de poursuivre : « Il faut qu’on le sache aujourd’hui. S’il arrive quelque chose à l’un des journalistes qui passe sur ce plateau, qu’on sache que ce n’est pas du fait du hasard, mais de quelques personnes tapis dans l’ombre, qui se sont autoproclamé héritiers du pouvoir de Yaoundé, au cas où le président Paul Biya n’est plus là. Ils ont estimé que ces enfants de monsieur Amougou Bélinga sont devenus des entraves à leurs cheveux. Ça n’a pas commencé aujourd’hui, c’est depuis 2018. Mais depuis quelques temps, il ne passe plus un jour, il ne passe pas un jour sans qu’un de nous nous ne soit menacé d’une atteinte à son intégrité physique », a-t-il fait savoir.

Articles Similaires