Médiatude

Les premiers visages des journaux télévisés au Cameroun

Les premiers visages des journaux télévisés au Cameroun

Pour chacune des chaines dans lesquelles ils ont exercé, l’histoire retient qu’ils ont été les tout premiers visages à apparaître à l’écran pour diriger le journal télévisé.

De la CRTV à Vision 4 en passant par Equinoxe, Canal 2, STV ou encore LTM Tv, Médiatude vous propose de revenir sur 6 journalistes camerounais, premiers à apparaître à l’écran aux commandes d’une édition de journal.

Dieudonné Tiné Pigui à la CRTV

Né le 3 juin 1954 à Ntui dans le Mbam-et-Kim au Cameroun il présente le premier journal télévisé de la Cameroon Radio Television (CRTV) en 1985. Dieudonné Tiné Pigui est donc le tout premier camerounais à présenter un JT dans une chaîne de télé au Cameroun. Major au concours d’entrée à l’École supérieure internationale de journalisme de Yaoundé (ESIJY) et ancien élève de l’ESJ de Lille, il a été chef de service des magazines à la CRTV de 1984 à 1992.

Avant son décès le 16 juin 2017 à New York aux États-Unis, Dieudonné Tiné Pigui a exercé au Secrétariat général des Nations unies entre 1996 et 2016.

Jean Jacques Ze à Canal 2 international

Si Canal 2 existe depuis le début des années 2000, ce n’est qu’en 2009 que la chaîne décide de mettre à l’écran un présentateur pour son Journal télévisé. Pendant près d’une décennie la chaîne va proposer du tout en images, jusqu’en 2009. Et la tâche sera confiée à Jean Jacques Ze. Il sera le premier visage et la principale vedette pendant de longues années. « Je me souviens juste que ce jour-là j’avais raté un vol pour Madagascar où se tenaient les journées de la télévision africaine. Pendant que je cherchais une solution, j’avais reçu un coup de fil du PDG Emmanuel Chatué. Monsieur allez voir Collins vous préparez tout pour présenter le journal ce soir. Appelez David Atemkeng à Yaoundé pour le second plateau » raconte à Médiatude Jean Jacque Ze.

Le journaliste de 46 ans, diplômé de l’institut Samba, actuellement en service à Vision 4, est arrivé au groupe TV+ en 2005. Ancien de Radio Reine, il est également passé par la radio communautaire de Nguelemedouka. Après un séjour à Cori FM en 2005 il rejoint les rangs de Sweet Fm par voie de casting, coordonné par Tchop Tchop. L’aventure Canal 2 suivra après et s’arrêtera en 2016.

Valery Ntida à Vision 4

Produit sorti fraîchement de l’école supérieur des sciences et techniques de l’information et de la communication, Esstic, en 2002, elle rejoint le groupe l’Anecdote en 2004 à l’ouverture de satellite FM où elle exerce comme journaliste ensuite comme porte-parole du PDG avant d’entrer dans le projet de l’ouverture de vision 4 TV en début 2007. Elle sera la toute première présentatrice du JT. Nous sommes en juillet 2008. Pendant 6 mois elle va donner le ton de l’information au 20h avant de céder le fauteuil à Parfait Ayissi Etoa pour rejoindre la direction générale comme attachée de direction.  En 2009, elle est promue chef de chaîne de satellite FM. En 2012 elle retourne à la télé comme chef de la brigade des reportages spéciaux. En 2015 elle passe à directeur adjoint de vision 4 avant de s’envoler pour Paris la même année pour le lancement de la chaîne sur Canal Sat. Et depuis elle réside à Paris comme représentante Europe de la chaîne. Valery Ntida est mariée et mère de 4 enfants.

Polycarpe Essomba à Equinoxe TV

Il est le tout premier visage du 20h et « Droit de réponse » sur Equinoxe. En 2006 par voie de casting, il rejoint la chaine de télévision en provenance de Radio Siantou à Yaoundé. Il va participer au lancement de la grille des programmes. Il sera d’ailleurs le premier rédacteur en chef de cette télé. Il va y passer 7 ans en démarrant au côté de Susanne Kala Lobe le programme culte « Droit de de réponse ». Il est aujourd’hui correspondant de Rfi au Cameroun. Il a également à son actif le projet Afrik 2 radio qui n’a pas eu un réel succès.

Carole Guysso à STV

Elle fait partie du 1er recrutement de journalistes pour la chaîne de Spectrum en juillet 2004. Pendant les essais de présentation supervisés par des techniciens français, la jeune journaliste, est retenue parmi une quinzaine d’autres collègue, comme celle qui fait le mieux le JT. Elle présentera le premier JT (LE 20H) de STV en Octobre 2004. Elle restera à la tête de ce JT jusqu’en 2016. En 2006 Carole Guysso est nommée Chef du desk sport et c’est à ce titre qu’elle conduit la délégation pour la couverture de la CAN 2006 en Egypte. Martin Camus Mimb viendra prendre le relai plus tard.

En 2007 elle fait un break pour suivre ses études. Après l’obtention d’un Master 2, elle revient en 2010 et est chargée par Colin Mukete  (patron du groupe Spectrum) de conduire l’équipe de la Matinale qui était devenue bilingue. En 2011, elle est faite responsable des chaînes STV et BOOM TV (ancienne STV 1).

En 2015, le patron de STV décide de la faire revenir au 20H qui était revenue à 19h jusqu’à son départ en 2017 vers d’autres horizons. Depuis septembre 2017 Carole est la responsable de l’antenne Cameroun de Label Radio et Television, chaine panafricaine basée à Libreville au Gabon disponible sur le bouquet Canal +, Canal 46.

Ruben Malick Djoumbissie à LTM TV

C’est le premier visage que les téléspectateurs de LTM découvriront à la tête du JT en novembre 2008. Pendant plus d’un an il va diriger cette tranche avant de rejoindre en janvier 2010 Canal 2. Il se rend célèbre dans l’émission « Canal détective » devenue « Au-delà des faits » à Canal 2. Ruben Malick Djoumbissie va également présenter les JT à Canal 2 de même que la revue de presse. Il va se séparer de Canal 2 en 2016 après un conflit avec la chaîne verte. Son crime avoir adressé une lettre ouverte à Emmanuel Chatue, PDG de Canal 2 International, portant réaction et critique au sujet d’une note de service du DG, Éric Fotso datant du 17 juin 2016. Ruben Malick va tenter une expérience à STV qui ne portera pas ses fruits avant de s’effacer totalement de la vie publique.


Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *