Médiatude

Cabral Libii : « Equinoxe TV me payait 200 000 Fcfa par mois…j’apportais de l’audience »

Par Y.N.
Cabral Libii : « Equinoxe TV me payait 200 000 Fcfa  par mois…j’apportais de l’audience »

Invité de l’émission Le Grand Salon sur LTM TV ce 20 octobre, le député de la nation et président du PCRN est revenu sur ses rapports avec la chaîne où il a tenu une chronique durant deux années et demi.

Depuis 2018, Cabral Libii a fait le tour de nombreux plateaux télés, pour porter son ambition et son projet politique pour le Cameroun. Partout, il a avec sa verve incité les camerounais à le suivre, et critiqué le pouvoir en place. Ce discours, il l’a aussi tenu à Équinoxe radio durant plus de deux années avant la présidentielle de 2018, captivant à cette occasion ses premiers soutiens et l’admiration de nombreux auditeurs.

Depuis 2018 cependant, l’homme politique n’est plus présent sur les antennes du média de Douala. Pour certains, le média l’aurait blacklisté, pour d’autres le député de la nation depuis 2020 aurait lui-même mis la chaîne sur la touche, ce qu’il a tenu à démentir ce jeudi 20 octobre 2022 sur LTM. Le président du PCRN a indiqué n’avoir jamais reçu d’invitation de la part de la chaîne. « Je n’ai jamais reçu d’invitation d’Equinoxe (…) les gens racontent tant des balivernes. Donc si Équinoxe m’adresse une invitation, c’est avec beaucoup de plaisir que je repartirai ».

Il est également revenu sur son passage dans la chaîne, et sur la chronique qu’il y donnait. « J’ai fait des chroniques à Équinoxe radio pendant 2ans et demi et Équinoxe me payait 200.000f par mois. Nos rapports étaient des rapports professionnels. Ce n’était pas une faveur, j’étais payé pour ce que j’apportais. J’apportais de l’audience (…) Tous ceux qui sont de Douala savant que quand mes chroniques commençaient, Douala s’arrêtait (…) jamais Equinoxe ne pourrait le dire ».

Articles Similaires

1 Comment

  • Ndogeh Ernesto , 22 octobre 2022 @ 3 h 38 min

    J’aimerais avoir le numéro WhatsApp de la publicité du black tea Pour homme que j’ai vu ici

Comments are closed.