Médiatude

Francis Bonga réagit à son licenciement de Vision 4 : « Le patron a parfois des informations que nous autres n’avons pas »

Francis Bonga réagit à son licenciement de Vision 4 : « Le patron a parfois des informations que nous autres n’avons pas »

Le désormais ex journaliste de Vision 4 s’exprime pour la première fois, trois jours après avoir été débarqué à la surprise générale du groupe l’anecdote. Dans une note signée du Directeur Général Adjoint ( DGA) du groupe l’Anecdote, le « dinosaure de l’information » a été licencié vendredi 6 septembre pour « perte de confiance et commérage » un jour après avoir été viré de son poste d’Assistant à la Direction No 1. Médiatude a eu l’ex animateur de la rubrique « Kongossa du Jour » le lundi 09 septembre au téléphone, alors que beaucoup d’internautes  s’interrogent sur les réels motifs d’un tel licenciement. Francis Bonga revient sur cette note du DGA, mais surtout sur ses ambitions. Entretien

Médiatude : Bonjour monsieur Bonga, un commentaire après votre licenciement de Vision 4 ?

Francis Bonga : J’ai été licencié, je crois que le document qui me licencie circule sur Facebook, chacun peut en faire commentaire.

Des personnes restent tout de même étonnées par rapport au motif. N y a-t-il pas une autre raison qui s y cacherait ?

Je crois que le motif du licenciement est clair. Maintenant vous savez que chaque fois qu’on dit commérage c’est subjectif, je ne peux pas savoir de quoi il s’agit. J’ai pris acte de la note. Voilà j’ai compris. Je sais ce que c’est qu’un licenciement.

Ce n’est pas la première fois qu’on vous licencie !

Ce n’est pas la première fois. C’est vrai que ce n’est pas la première fois. Bon ! Maintenant, je me réserve de faire quelques commentaires que ce soit, si moi-même je ne suis pas fixé sur les faits de commérage, les faits de confiances qui me sont attribués. Je n’en dirais pas davantage. Le patron a parfois des informations que nous autres n’avons pas.

Sur la page Facebook de Médiatude, nous avons lancé un sondage et avons demandé aux internautes, dans quelle chaine de télé souhaitent-ils vous revoir. Ils sont nombreux qui souhaiteraient vous revoir à Equinoxe Télé  Avez-vous pensé à vous refaire une carrière ailleurs ? (Sourire)

Non ne ce n’est pas possible. Je ne pense pas être prêt à travailler pour quelqu’un d’autre. La possibilité pour moi de travailler ailleurs est de 2%. Quand on a 42 ans,  il faut penser à tourner la page quelquefois. Je ne suis pas certains d’être capable de supporter de recevoir des ordres. Vous savez quand vous avez été habitué dans une maison ca devient comme votre famille. Si je ne travaille pas au groupe l’Anecdote, j’ai peur qu’on ne me voit plus jamais ailleurs sous la casquette d’ouvrier.

Cela veut dire qu’il y a des chances que vous créez votre boite, que ce soit dans les médias ou la Com. en général ?

Je ne sais pas ! Mais de toutes les façons, je ne me sens plus à l’aise de travailler sous les ordres. C’est ce que je peux vous dire. Il faut évacuer cette possibilité.

© Entretien avec Y.M.T., Médiatude


Articles Similaires

1 Comment

  • Le Combattant des. Ténèbres , 10 septembre 2019 @ 14 h 29 min

    Le commérage est imaginaire et implique aussi plusieurs personnes à la fois y compris le plaignant. Suiver mon regard. Bcu de courage petit frère. Le bonheur est dans l entrepreuneriat. Il faut tourner la page et serelancer en vrai dans son propre business. Celui là n a fait aucune magie pour reussir si on peut appeler celà reussite. Bon vent. Le guerrier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *