Médiatude

Accusé sur Equinoxe Tv d’avoir marié précocement et abusé sexuellement son épouse, il menace d’attaquer la chaine en justice

Accusé sur Equinoxe Tv d’avoir marié précocement et abusé sexuellement son épouse, il menace d’attaquer la chaine en justice

Une semaine après la diffusion de l’émission REGARD SOCIAL, avec pour thème « Mariage précoce et abus sexuel » Equinoxe Tv est accusée de diffamation. Le mis en cause souhaite exercer son droit de réponse.

Souvenez-vous, jeudi 1er octobre, la chaîne a donné la parole à une jeune fille qui témoigne avoir été victime de « 8 années d’esclavage sexuel », dès l’âge de 13 ans, sous le toit de son mari.

Agée de 21 ans aujourd’hui, elle a témoigné avoir a été envoyée en mariage à l’âge de 13 ans chez un homme de 50 et qui lui a fait 3 enfants. « Mon père a ruiné ma vie (…) Mon père me disait qu’il m’emmène à Douala chez son frère. Il mentait. » racontait-elle entre autres.

Des témoignages effrayants qui ont fait de grands bruits sur la toile.  Faisant suite à cette émission du jeudi 1er octobre 2020, le mis en cause souhaite exercer son droit de réponse.

« En effet, j’estime que les propos tenus à mon encontre par mon épouse la nommée MORAJANATOU porte atteinte à mon honneur et comporte de nombreuses contrevérités. En conséquence, je vous saurais gré de bien vouloir me recevoir sur le plateau de votre émission afin que les deux versions soient confrontées et que la vérité jaillisse. » écrit-il.

« Profondément blessé dans ma dignité et surtout choqué par le caractère très subjectif et partial de votre émission de ce jour je vous prie de bien vouloir rétablir la vérité. Il y va de votre crédibilité. Il faut préciser que vous avez refusé de me recevoir dans votre local préférant me donner un numéro que j’appelle en vain. Je préfère croire que vous êtes encore une chaine crédible. », peut lire Médiatude dans cette lettre de Saibou Yakubu.

L’homme menace d’attaquer la chaine en justice. « A défaut je me réserve le droit d’intenter une action en justice contre votre télé pour diffamation.

Articles Similaires

1 Comment

  • Carole andela , 6 octobre 2020 @ 22 h 31 min

    C’est votre droit, on ne peut se permettre de déchirer un être humain comme cela a été fait. J’ai eu des réserves par rapport aux déclarations de cette dame : Cette dame parle mieux français que sa sœur qui est aussi dans un foyer. Conclusion, elle a plus de contacts extérieurs que sa sœur, elle parle d’avoir été séquestrée par son mari et sa co-épouse, elle sortait quand même à sept mois de grossesse, pourquoi n’a t’elle pas profité pour faire scandale, attirer l’attention des gens au marché et que son calvaire soit mis à nu, la façon dont elle parle de son mari prouve que cette dame n’est pas si soumise que cela à son mari. Trop arrogante. Par contre il faut faire une éducation à certaines tribus sur le mariage précoce, après cette tribune de regard social, je suis tombé sur une autre émission où les filles sont mariées au Niger à onze ans. Ce sont des traditions que nous devons évaluer en tant qu’africains, dans nos traditions, une fille était fiancée dans le ventre de sa mère, ce qui évitait les infidélités, faut il que nous suivions ce que les blancs nous dictent ? Ces filles que l’ont laisse s’épanouir entre guillemets, sont celles qui dans leur puberté font de clins d’œil aux garçons et se font violer, celles qui voient des films pornos avant l’âge pubert, que les parents finissent par abandonner à elles mêmes. Il est urgent que les africains reviennent aux sources.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *