Médiatude

à la une

«Nous allons faire frémir l’audience très bientôt.» Akumbom Valery Directeur chargé de la production chez Dash TV

Par P. N.
«Nous allons faire frémir l’audience très bientôt.» Akumbom Valery Directeur chargé de la production chez Dash TV

Valery Akumbom est Directeur chargé de la production chez Dash TV. Au quotidien il s’assure de l’évolution des deux chaines télé du groupe de Bony Dashaco. Dans cette interview accordée à Médiatude, Valery nous fait la description de ses taches quotidiennes et des ambitions des deux chaines: Dash News et Dash Sports and Entertainment.

Quel est votre rôle au sein de Dash Média ? Quelles sont vos tâches au quotidien ?

Je suis consultant média et Directeur chargé de la production chez Dash TV. Mon rôle à la base était d’installer une chaîne de télé compétitive, nous avons réussi à en installer deux. Présentement, nous avons pour objectif de nous rassurer de l’évolution de ces chaînes de télé ( Dash News et Dash Sports and Entertainment). Quotidiennement, Je dois me rassurer que les tâches sont bien exécutes.

Quelles sont les techniques utilisées par vous et vos équipes pour créer des contenus alléchants?

Depuis le lancement de Dash Média, les techniques que nous utilisons ne sont pas différentes de celles des télé ordinaires et maisons de production. Tout est question de planning, de savoir ce qu’on veut et d’organiser la structure. Nous avons une unité de pré-production, une unité de production, de post-production et une unité de diffusion. J’aimerais préciser ici que le PDG a un goût pour la qualité et aime l’innovation ; raison pour laquelle il a recruté de jeunes talents qui avaient besoin d’une plateforme pour s’exprimer. Et pour les résultats , je vais laisser l’audience en juger. Mais ne soyez pas prompt au jugement (rires) . Donnez-nous un peu de temps.

Comment jugez-vous le déploiement technologique de Dash Media par rapport à d’autres médias ?

Tout média sait ce qu’il veut et se bat à cet effet. Les autres se battent pour ce qu’ils peuvent. Je ne veux pas comparer le déploiement de notre équipement avec celui d’une autre chaîne. Au fond, je sais ce que nous avons donc mon équipe et moi sommes concentrés à produire de bons résultats.

Quelles promesses faites-vous aux téléspectateurs pour mieux se fidéliser sur vos médias ?

« Une promesse est une dette », dit-on. Je ne veux rien promettre à l’audience. Je ne veux pas être endetté envers des millions de téléspectateurs. Mais ce dont je suis sûr, nous allons faire frémir l’audience très bientôt. Certains sont déjà satisfaits malgré que nous venons de commencer. Doucement, lentement et sûrement, nous y arriverons.

En quoi Dash Media se démarque t-il ?

Honnêtement, je ne pourrai l’identifier clairement maintenant parce que chaque jour nous prenons notre temps et tout ce que nous faisons est de nourrir l’audience avec des contenus riches et de qualités. Mais si vous me posez cette question dans trois ans, je vous donnerai une réponse directe.

Comment se passe votre collaboration avec vos collègues en tant que chef d’équipe ?

Ma collaboration avec mes collègues est assez cordiale. Je rigole beaucoup donc l’environnement ne pourrait être tendu et aussi je donne à chacun sa place pour s’exprimer. Je suis vraiment honoré d’avoir à mes côtés des poids lourds tels que Polycarpe Essomba, Herman Kamga, Adrienne Nobodem, Audrey Njoya qui forment la jeune génération des journalistes. Sans oublier Pascal Pierre, qui est quelqu’un que j’admire beaucoup, Ses conseils me sont utiles pour diriger le projet. Je n’oublierai pas l’équipe technique constituée spécialement des jeunes qui travaillent avec acharnement pour assurer les contenus sur les écrans .

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *