Médiatude

« Si Bassogog est là pourquoi Clinton Njie ne pourrait pas être là ? », a demandé Serge Zambo dans LA NUIT DU SPORT

Par L.A.O.
« Si Bassogog est là pourquoi Clinton Njie ne pourrait pas être là ? », a demandé Serge Zambo dans LA NUIT DU SPORT

Sur le plateau de LA NUIT DU SPORT, diffusée le 9 novembre 2022 sur Stv, l’analyste sportif, a donné son avis sur la liste des 26 Lions indomptables sélectionnés pour le mondial Qatar 2022. Serge Zambo a relevé l’absence du défenseur central Michael Ngadeu, trouvé anormal la présence de Christian Bassogog, et souhaité que les joueurs « qui ont participé à la qualification du Cameroun pour la Coupe du monde » soient privilégiés, au détriment de ceux qui ont hésité à rejoindre la tanière.

Rigobert Song, l’entraîneur des Lions indomptables a rendu public au cours d’un point de presse diffusé en direct, le 9 novembre dernier, la liste des 26 joueurs qui vont représenter Cameroun au Mondial 2022, au Qatar. Et certains de ses choix n’ont visiblement pas fait l’unanimité chez Serge Zambo. Au cours de l’émission La nuit du Sport, l’analyste a été « un peu surpris » de ne pas voir le nom du défenseur central Michael Ngadeu. « Moi je suis un peu surpris parce que lorsqu’on regarde le match décisif du Cameroun qui nous emmène à la Coupe du monde, je crois que Ngadeu y est pour quelque chose. Le laisser sur le carreau de cette manière […] je ne suis pas très d’accord avec ça, mais bon… », a déclaré Serge Zambo.

De plus, l’analyste sportif a aussi défendu Junior Onana, le milieu de terrain qui évolue à Lens, en première division du championnat français.

« Il y a également Junior Onana de Lens qui également, aurait pu prétendre à une place dans cette équipe. Il y a certains joueurs : Ntcham, Nkoudou… qui a à un certain moment de leur apogée miroitaient l’équipe de France. J’aurais préféré que ceux qui se sont donnés déjà dès le départ soient pris dans l’équipe qui ira au Qatar… Mais que ceux-là qui avaient refusé l’équipe nationale à un moment donné parce qu’ils voulaient jouer avec la France [soit laissés]. On a… Ntcham, Nkoudou, que nous sommes allés voir personnellement […] j’aurais été satisfait qu’on soit plus dur avec les [réticents] et qu’on emmène ceux qui ont cravaché dur », a-t-il pensé.

En ce qui concerne la présence de Christian Bassogog, l’attaquant camerounais évoluant en Chine, Serge Zambo a trouvé anormal que celui-ci soit choisi, au détriment d’Ignatius Ganago.

« Bon le cas Bassogog, qui à mon avis […] Je ne sais pas sur quelle base il se retrouve sur la liste. Par contre je vois un garçon comme Ganago. Je l’ai vu avec Nantes marqué en Ligue Europa. Je l’ai également vu pendant le championnat français… le laisser sur le carreau, pour moi, me paraît un tout petit peu effroyable. J’aurais peut-être préféré que si les choix allaient dans ce sens et que la logique de Rigobert Song va aussi dans ce sens, qu’on appelait également Clinton Njie pourquoi pas ? Si Bassogog est là pourquoi Clinton ne pourrait pas être là ? », a demandé Serge Zambo.

Et de marteler qu’au lieu de « Ntcham j’aurais pris Junior Onana parce que lui il a vite accepté de jouer pour le Cameroun, or l’autre a balbutié, lorsqu’il était au summum ».

Articles Similaires