Médiatude

à la une

Bruno Bidjang parle de sa rencontre avec Jean-Pierre Amougou Belinga et de son arrivée à Vision 4

Par L.A.O.
Bruno Bidjang parle de sa rencontre avec Jean-Pierre Amougou Belinga et de son arrivée à Vision 4

Gros plan de la saison 3 de Travelling diffusé ce mercredi 17 août 2022 sur Vox Africa, l’homme-lige du « Pape des médias », est revenu sur la rencontre qui a changé sa vie.

À en croire les paroles de Bruno Bidjang dans l’émission Travelling diffusée ce mercredi 17 août 2022 et consacrée à son parcours, sa rencontre avec le milliardaire Jean-Pierre Amougou Belinga est un coup du destin. Comme par magie, Bruno Bidjang fait la connaissance de Jean-Pierre Amougou Belinga dans un aéroport en Guinée équatoriale, alors que son père et lui retournait au Cameroun. « Le jour qu’on rentrait, notre vol a eu un retard et tout le monde dormait à l’aéroport. La seule personne qui est restée éveillée c’était monsieur Amougou Belinga », se rappelle-t-il. « J’avais mon ordinateur, je me rapproche de lui. Je lui dis monsieur le PDG [du Groupe l’Anecdote], bonsoir, vraiment comme les gens dorment, je voulais profiter de l’occasion pour vous présenter mon projet. Je traine un projet de télévision que je veux faire à Sangmélima et je suis convaincu que la télévision va donner donc est-ce que vous pouvez m’écouter ? », a-t-il soufflé à l’oreille du « Pape des médias », qui d’après lui, n’a pas hésité à suivre son discours. « Il me dit, il n’y a pas de problèmes, il me dit :  » ton projet est intéressant, mais tu ne peux pas faire la télévision parce que pour le moment, tu n’as pas de moyens, tu n’es qu’un étudiant  » […]. Il me dit appelle demain [lundi] ».

À son arrivée au Cameroun avec François Bikoro, son paternel, Bruno Bidjang lui fait part deux jours après, de sa discussion avec le « Magnat des médias ». Il précise à son père qu’il n’avait pas appelé le milliardaire le lendemain de leur rencontre comme convenu. À l’entendre parler, Son géniteur lui intime l’ordre de vite le faire de peur de ne pas passer à côté de la chance de sa vie. Bruno exécute et après l’appel, Jean-Pierre Amougou Belinga, le convoque à l’instant dans son Bureau à Vision 4. Malgré son statut d’étudiant, le PDG du groupe l’Anecdote, finit par lui donner sa chance. « […] il me dit  » viens me voir au bureau ». C’est comme ça que j’arrive et puis, il me dit  » qu’est-ce que tu fais ? « . Je lui dis, je suis encore étudiant et concrètement, il me dit « OK, tu veux travailler à Vision 4 ? » Je dis mais naturellement. Il me dit « OK, je vais te recruter, pour un début, je vais te donner un peu d’argent de taxi (10.000 fcfa/semaine, ndlr) » », raconte Bruno Bidjang.

« De 60.000 à 300.000 FCFA »

Bruno Bidjang dit oui à l’offre de Jean Pierre Amougou Belinga, mais avant de rejoindre totalement la boîte, il travaille comme chargé de la communication à la Régionale d’épargne et de crédit de Yaoundé pendant un an. « Vous vous imaginez, je pars de 60 000 à 300. 000 FCFA, c’est comme ça que je vais à la Régionale et tous les samedis, je viens ici [à Vision 4], présenter mon émission en direct », affirme-t-il. « Et puis un jour, mon boss arrive à la Régionale et il est passé devant mon bureau, il me dit :  » tu crois vraiment que ta place est ici ?…  » Et c’est comme ça que je reviens à Vision 4 », lâche-t-il le sourire au coin des lèvres.

C’est ainsi que le natif de Sangmelima dans la région du Sud-Cameroun, va connaître une ascension fulgurante au sein du groupe l’Anecdote. Il est entre autres rédacteur en chef adjoint, rédacteur en chef, et actuellement directeur adjoint de ladite chaîne et le porte-parole adjoint du « Zomloa des Zomloa ».

Articles Similaires