ActualitésReplay
A la Une

« Nous allons toujours continuer à parler du MRC dans CLUB D’ÉLITES avec ou sans ses militants », a réitéré Bruno Bidjang sur Vision 4

Sur le plateau de son émission dominicale, CLUB D’Elites, diffusée sur Vision 4, le 26 novembre 2023, Bruno Bidjang s’est expliqué sur l’absence d’un représentant du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, pendant un débat qui concernait le leader du parti Maurice Kamto. 

Après avoir traité avec ses panélistes, en première partie, de la problématique : « Curiosité : des chefs traditionnels de la Lékié, font des rites sur Maurice Kamto », le président du MRC, Bruno Bidjang s’est heurté à des remarques de téléspectateurs, au début de la seconde partie de son émission. Ceux-ci, via des messages téléphoniques, lui ont signifié qu’il manquait un membre du MRC sur son plateau, pour un équilibre de points de vue. Le journaliste, même s’il le faisait savoir bien avant, a confié que ce sont les militants de ce parti d’opposition, qui refusent toutes ses invitations.  

« Je voulais préciser parce qu’on a beaucoup de réactions des téléspectateurs qui demandent pourquoi est-ce qu’il n’y a pas eu un représentant du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). Vous le savez, depuis pratiquement quatre ans aujourd’hui, le MRC a décidé de boycotter systématiquement les plateaux de CLUB D’Elites, », a déclaré Bruno Bidjang à l’entame de la seconde partie de son émission. 

Et de poursuivre : « mais nous ne baissons pas les bras. Nous continuons malgré tout à les convier sur ce plateau, mais on reçoit toujours un refus catégorique et nous on ne peut ne pas parler de l’actualité au Cameroun lorsqu’il s’agit du professeur Maurice Kamto, du MRC, parce qu’il n’y a pas de représentant sur le plateau. On est obligés de faire avec. C’est malheureux pour cette formation politique, qui peut-être manque aussi une place sur ce plateau pour pouvoir s’exprimer. Nous allons continuer à parler lorsque la question se pose, avec ou sans militants du Mrc sur CLUB D’Elites ». 

Depuis l’élection présidentielle de 2018, Maurice Kamto a annoncé que le MRC ne se rendra pas à Vision 4 une chaîne, qui selon lui, « promeut la division et la haine entre Camerounais ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page