Médiatude

Publicité sur le médicament : le Conseil national de la Publicité avertit une nouvelle fois la Crtv

Par L.A.O.
Publicité sur le médicament : le Conseil national de la Publicité avertit une nouvelle fois la Crtv

Après un premier rappel à l’ordre au mois de mai 2022, le Conseil national de la Publicité (Cnp), un autre organisme d’État qui relève du ministre de la Communication, a une nouvelle fois réagi.

Via une correspondance du 3 octobre 2022, l’organe qui régit la publicité au Cameroun a encore rappelé au Dg du média étatique, l’interdiction de la publicité pour les médicaments à l’attention du grand public, tel que le prévoit la loi du 29 décembre 2006.

Une loi qui dans son article 43, stipule qu’au Cameroun, « la publicité en faveur des structures sanitaires et des pratiques médicales est interdite dans la presse écrite, par voie de radiodiffusion sonore, de radiodiffusion télévisuelle, d’affichage publicitaire, de cinéma ou par tout autre moyen de communication permettant l’accès au grand public ».

Cependant, ces textes semblent difficiles à retenir pour le média à capitaux publics. Au mois de mai 2022, René Emmanuel Sadi le président du Cnp, exigeait du patron de l’organisme public de radio-télévision, la cessation de « cette pratique contraire à la [fameuse] loi sur ses antennes ».À terme, le Cnp prévoit déjà d’agir contre les contrevenants, mais « n’a pas précisé quand la répression sera lancée, ni quels moyens et stratégies seront mis en œuvre » pour les amener à respecter la loi régissant le secteur.

« Le Conseil est appelé à faire des propositions à son président sur les voies à suivre afin de mener à bien cette deuxième phase de l’exercice de régulation qui incombe au Ministère de la Communication (Mincom) », déclare à la presse le chef du secrétariat technique du Cnp Kisito Ngankak, repris par Stopblablacam.

Articles Similaires

error: Content is protected !!