Médiatude

« Des sous-traitants nous ont indiqué que Magil veut relancer le chantier à leur insu », a confié Achille Chountsa dans 100% FOOT sur Equinoxe Tv

Par L.A.O.
« Des sous-traitants nous ont indiqué que Magil veut relancer le chantier à leur insu », a confié Achille Chountsa dans 100% FOOT sur Equinoxe Tv

Invité à commenter l’actualité autour du Complexe sportif d’Olembé sur le plateau de 100% Foot, diffusée le 16 janvier 2023 sur Equinoxe TV, Achille Chountsa journaliste en service au quotidien Le Jour a fait part des confidences de « sous-traitants », de Magil, lors d’une descente sur le site.

Achille Chountsa, journaliste au quotidien Le Jour, s’est mué en porte-parole pour les sous-traitants de Magil.

Ayant d’abord indiqué que ses confrères et lui ont été « éconduits » à l’entrée du stade par « une vigile », lors d’une descente qui visait à vérifier si Magil, a effectivement repris les travaux, comme annoncé tout récemment, le journaliste, dit avoir profité pour s’entretenir avec des employés de l’entreprise canadienne, trouvés surplace, mais oisifs.

« Nous avons appris que les plannings sont en train d’être fait là-bas au bloc administratif [de Magil, ndlr] et qu’ils (les sous-traitants) attendent encore surplace pour qu’on vienne leur donner la tâche à exécuter. Ils ont aussi dit qu’ils attendaient depuis le matin », a assuré Achille Chountsa à Cyrille Higk, le présentateur de 100% Foot.

Après cette discussion, le pensionnaire du journal Le Jour, a fait savoir qu’il a « contacté » d’autres sous-traitants qu’il connait « pour savoir s’ils sont sur le site ». Ce qui n’était pas le cas, mais, « Il y a un sous-traitant qui m’a dit que Magil ne peut pas dire qu’il va engager les travaux. Ils n’ont pas d’abord accès au magasin pour le matériel », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre « Les sous-traitants sont en train d’attendre. Magil veut relancer le chantier sans les contacter, eux qui sont les hommes de terrain. Et donc ils disent que Magil devrait venir vers eux, et la condition pour qu’ils reprennent le travail avec Magil, c’est que Magil paye leurs dettes. il y a un qui m’a dit qu’ils sont endettés à un niveau assez élevé. ils ont même hypothéqué des maisons, pour pouvoir prendre des crédits afin de continuer le chantier… Les sous-traitants préparent même une sortie. »

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!