Médiatude

à la une

Georges Dougueli et Mireille Fomekong se retirent de Facebook

Par Y.N.
Georges Dougueli et Mireille Fomekong se retirent de Facebook

Les deux personnalités du monde des médias et de la communication ont annoncé leur décision ce vendredi 17 juin sur leur page Facebook. Des décisions qui ont entraîné un flot de réactions.

Georges Dougueli, journaliste en service à Jeune Afrique était l’un des hommes de médias les plus suivis sur Facebook. Sur sa page, ses analyses et des extraits de ses articles ont parfois fait réagir, avec méthode ou avec véhémence. C’est précisément ce dernier aspect qui semble motiver le départ du journaliste du réseau social Facebook. Il note ainsi que le réseau est désormais rempli de personnes hostiles etc : « Chers tous, après mûre réflexion, j’ai décidé de me mettre en congé de Facebook. Malheureusement, ce bel outil a été détourné de la vocation première d’un réseau social. Je suis désolé mais non, je reviens au papier, aux bons vieux livres et à un verre avec qui je veux au café du coin. N’y voyez aucune misanthropie. J’aime les gens. Mais je veux juste pouvoir choisir à qui parler. Merci et bon vent ».

« Il est impossible d’y avoir des échanges sains. »

Comme lui, Mireille Fomekong, directrice exécutive de la régie publicitaire Ascèse quitte le réseau. Elle considère désormais le débat sur le réseau impropre à la discussion. « j’ai décidé de me mettre en marge de ce bel outil qu’est Facebook. L’atmosphère y est devenu irrespirable. Il est impossible d’y avoir des échanges sains, protéiformes et constructifs. Ce que certaines officines tribales ont fait de cet outil, ne permet plus d’avoir des débats sains ».

Pour ce dernier cas, la communicatrice avait été prise à partie par Boris Bertholt et plusieurs militants du MRC après une sortie où elle se plaignait d’attaques répétées contre elle, mais aussi contre Samuel Eto’o de personnes se réclamant de ce parti politique. Elle avait alors dû retirer sa publication, mais aussi affronter une déferlante de critiques, toute chose qui aura motivé son départ du réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *