Actualités

Raoul Christophe Bia souhaite que son Mea culpa « serve de leçon aux jeunes journalistes » 

Dans sa lettre de ce 1er avril 2024, où il fait son Mea Culpa pour un reportage à charge contre l’inspectrice des impôts Emilienne Mvogo, publié il y a deux ans, Raoul Christophe Bia s’adresse également « aux jeunes journalistes ». 

Après avoir présenté des excuses à Emilienne Mvogo, Raoul Christophe Bia exprime aussi dans sa lettre de ce 1er avril 2024, son vœu de voir ses cadets ne pas tomber dans les mêmes erreurs que lui, à « ne jamais se laisser emporter par un excès de zèle », dans l’exercice de leurs fonctions. 

« Les remords que j’éprouve pour avoir rédigé un tel article me motive à conseiller à ceux qui embrassent cette profession de faire preuve de davantage de responsabilité et de professionnalisme », dit-il dans sa lettre. 

De plus, le journaliste qui adresse aussi des excuses « à Aimé Robert Bihina », époux d’Emilienne Mvogo et à l’ex directeur géneral des impôts Modeste Mopa Fatoing dans sa lettre pour « les avoir offensés », annonce qu’il s’engage désormais « à honorer les principes de notre profession et à agir avec l’intégrité dans toutes mes contributions futures ». 

Selon des indiscrétions, le journaliste camerounais installé en Côte d’Ivoire, qui a indiqué le 31 mars 2024, sur Canal 2 international, avoir quitté le « Cameroun pour sa santé spirituelle », se serait mis en tête de réparer ses erreurs. Il envisagerait de faire d’autres mea culpa pour d’autres personnalités qu’il a écorchées dans ses reportages du temps où il était en service à Vision 4.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page