Figure Médiatique

Valentin Siméon Zinga, la quête perpétuelle de l’excellence

Véritable icône du monde des médias au Cameroun, il a roulé sa bosse dans plusieurs rédactions, mais aussi côtoyé les hauts sommets de la communication institutionnelle au Cameroun. Directeur de publication du journal Lignes d’Horizon depuis 2020 qu’il a lui-même crée, Médiatude vous livre le parcours express de cet homme, qui a excellé sur toutes les trajectoires.

Lorsque Valentin Siméon Zinga entre à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris, il a en tête déjà plusieurs rêves. Celui d’être un grand journaliste, mais surtout celui d’apporter quelque chose de plus à son pays le Cameroun. Sur ces bancs, il apprend à écrire pour informer, mais aussi pour enseigner le lecteur. Véritable passionné, il s’y démarque et obtient son diplôme supérieur de journalisme. Alors qu’une grande carrière lui tend les bras, il décide de rentrer au Cameroun. Il rejoint alors le très critique journal Le Messager. Devenu chef du service politique et rédacteur en chef adjoint, il participe aux heures glorieuses du journal de Pius Njawé.

Après son riche passage au journal Le Messager, il rejoint un autre journal tout aussi critique, La Nouvelle Expression. Pendant des années, il en est directeur des rédactions et participe à l’émancipation du journal, qui devient l’un des leaders de la presse écrite au Cameroun. A la naissance d’Equinoxe TV qui est le médias télé du groupe La Nouvelle Expression, il en devient un présentateur vedette, notamment avec des émissions comme La Vérité en face. Parti de là, il rejoint Orange Cameroun en 2015, en qualité de directeur de la communication institutionnelle. Durant cinq ans, il y apporte son expérience et son expertise, et permet à l’entreprise de s’imposer sur la marché de la communication dans son secteur.

Depuis 2020, date à laquelle il a démissionné d’Orange Cameroun, il est essentiellement consultant pour certaines institutions, mais il est aussi retourné à ses premières amours, avec la création du magazine Lignes d’Horizon. Depuis 2022 il est également parmi les correspondants de RFI au Cameroun.

Éditorialiste, analyste politique, il organise aussi régulièrement avec son association « Médias, Médiation et citoyenneté », des cafés intellectuels au cours desquels sont débattues des thématiques en lien avec la situation des médias au Cameroun et en Afrique.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page