Médiatude

La commission pour la délivrance de la carte de presse se remet en ordre de marche

La commission pour la délivrance de la carte de presse se remet en ordre de marche

C’est la substance de l’information contenue dans un communiqué publié le lundi 04 novembre 2019 par cet organe dont Médiatude a obtenu copie. L’organisme que dirige Séverin Tchounkeu communique également les nouvelles modalité pour l’obtention de la carte de presse.

Le vendredi 29 novembre 2019, s’ouvriront les travaux de la première session ordinaire de la commission nationale pour la délivrance de la carte de presse pour l’exercice 2019. La réunion aura lieu, à la salle de conférence du ministère de la Communication à Yaoundé. C’est le premier axe du communiqué rendu public ce 04 novembre 2019, et signé par la secrétaire permanente de la commission, madame Pippa Pascaline. Les dossiers de demande de la carte de presse soumis auprès de la commission seront examinés au cours de cette session.

Comment obtenir la carte de presse ?

L’obtention de la carte de presse justifie de la qualité de journaliste. Aussi, les patrons de presse et journalistes sont invités à soumettre auprès de la commission leur demande de constitution ou de renouvellement de cette carte professionnelle avant le 29 novembre 2019. Les dossiers se déposent à Yaoundé au siège de la commission, sis à l’immeuble CamNews. Les pièces à fournir sont nombreuses:

-Une demande manuscrite adressée au président de la commission

-Une copie certifiée conforme du diplôme et des titres professionnels requis ainsi que, le cas échéant, des documents énumérés à l’article 8 du décret n°2002/2071/PM du 09 décembre 2019.

-Un contrat de travail ou une attestation d’emploi légalisé par les services du ministère en charge de l’emploi

-une attestation d’ancienneté délivrée par l’employeur

-une attestation d’immatriculation à la caisse nationale de prévoyance sociale ou une copie de l’acte d’intégration à la fonction publique.

-un bulletin numéro 3 du casier judiciaire datant de moins de 3 mois.

-Une copie certifiée conforme de la carte nationale d’identité

-4 photos d’identité format 4×4

-Un reçu de versement à la commission de la somme de 10.000  ( dix mille ) francs CFA.

-Des justificatifs des prestations journalistiques visées à l’article 8 (2) du décret suscité.

Pour les journalistes étrangers exerçant au Cameroun, il faudra prévoir en outre, le paiement d’une somme de 25.000 (vingt-cinq mille) francs CFA à la commission, et une copie de l’autorisation de séjour au Cameroun.


Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *