Médiatude

Hommage au journaliste et DP Guy Moussi alias Ben Ali

Hommage au journaliste et DP Guy Moussi alias Ben Ali

Alex Gustave Azebaze, ancien DP de Le Messager, rend un hommage appuyé à Guy Moussi, directeur de publication du journal l’Indice par ailleurs militant du Manidem s’est éteint jeudi 19 décembre à l’hôpital de la garnison militaire de Douala

Triste d’apprendre comme ça le décès de Guy Moussi alias Ben Ali – c’est ainsi que je l’appelais à la suite de quelques autres.

On s’est en effet connu à « La Sentinelle », la publication économique lancée en 93 par Alain Kenfack, ancien conseiller à Challenge Hebdo de Benjamin Zebaze. En plus de nos taches de reporter- moi sur l’actu politique (nationale et souvent internationale) et Guy sur l’économie -, lui et moi alternions mais surtout il me suppleait des fois dans mes tâches du secrétariat de rédaction. Je quittais cette publication en fin 1993/début 1994 pour l’aventure du lancement de « l’Expression Plus » que mes amis et anciens camarades de Ngoa-Ekelle Jean-Marc Soboth II, Biake Difana Célestin, Bounya Lottin, David Nouwou et Gilbert Tchomba partis de la Nouvelle Expression avaient imaginée. Ayant atteri au Messager fin 1994 dans le cadre du projet du premier quotidien privé annoncé par feu Pius Njawe, je ne cesserai de lui donner quelques coups de main dans la poursuite du projet « Indices » dont il avait hérité la gestion après le décès de son ami et fondateur.

C’est un journaliste assez humble doublé d’un militant politique – upeciste il était membre du Manidem – qui s’en va.

Rip Ben Ali.

© Alex Gustave Azebaze


Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *